AccorHotels invente un métier : nounou des réseaux sociaux

i-tourisme

Profiter de son séjour sans être pollué par l’obligation de poster chaque jour sur Instagram. C’est désormais possible grâce au service « Relax we post », proposé par le groupe AccorHotels.

 

Dans la famille des “sitter”, déclinable à l’envi, je demande le baby-sitter, le senior-sitter, le dog-sitter et enfin… le social media sitter. Pour ce dernier né de la série, le concept ne diffère pas vraiment des trois premiers, si ce n’est ce sur quoi veiller. Ici pas d’enfant, de personnes âgées ou d’animal de compagnie à garder mais bien un compte Instagram à choyer. Nounou pour réseaux sociaux, un nouveau métier ? Non non, ce n’est pas une blague. Le Groupe AccorHotels vient d’annoncer la mise en place d’un nouveau service, en collaboration avec le site Relax we post. Un « community manager pour particuliers » rentre en contact avec vous, Instagrameur, afin d’alimenter votre compte en posts lorsque vous êtes à l’étranger. Pendant qu’il prend soin de votre feed Instagram, vous pouvez alors vous concentrer pleinement sur vos sorties touristiques, sans vous soucier de la luminosité, du filtre ou du hashtag à apposer sous votre photo. Enfin c’est ce que promet le site « Relax we post« .  « Des influenceurs de renom comme la blogueuse lifestyle Cristina Gheiceanu (145 000 abonnés) ou encore l’influenceuse Sylwina (55 000 abonnés) s’occupent de ton compte Instagram et postent des photos et stories des meilleurs hotspots pendant que tu découvres tranquillement la ville ! », est-il renseigné sur ce site. Ces Instagrameurs-délégués prennent le contrôle de votre profil le temps de quelques heures, quitte à répondre à votre place aux commentaires de vos amis.

Pallier le stress numérique des vacances

Derrière ce service de “nounou sur Instagram”, l’objectif est double. Première option, si vous n’êtes pas très à l’aise avec le réseau social, pas de panique, on se charge de vous fournir du contenu de qualité. Deuxième option, à l’intention des Instagrameurs les plus compulsifs cette fois. Il leur sera désormais possible de se déconnecter, histoire de vivre en direct leurs vacances et non plus derrière un écran. Car l’activité d’Instagrameur n’est pas de tout repos, si l’on en croit ces jeunes (ou moins jeunes) hommes et femmes qui soumettent leurs photos de vacances à de véritables mises en scène dans l’espoir de grappiller le plus de likes. 

Problème, l’offre n’est disponible que dans 17 hôtels Ibis (Ibis Budget, Style) en Suisse, dans deux villes pour le moins “instagramables”, Zurich et Genève. Si l’annonce peut en surprendre plus d’un, le groupe hôtelier mesure quant à lui tout le potentiel que représente Instagram comme plateforme touristique chez la génération Y. 

En inventant ce concept, la chaîne hôtelière pense alors répondre à un nouveau maux : « le stress numérique » pendant les vacances. À tous ceux qui vivent au rythme des commentaires de leurs abonnés, sans profiter de la belle vue qu’offre un paysage de montagne ou de mer, AccorHotels a donc désormais la solution : les social media sitter. Les réseaux sociaux et leur lot d’incongruité…

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *