Airbnb rachète HotelTonight et pose les bases d’une future plateforme de voyage

i-tourisme

En rachetant le service de réservations hôtelières de dernière minute, Airbnb diversifie encore son offre pour, à terme, devenir une plateforme multifonctions.

 

Airbnb va-t-il devenir le premier tour opérateur mondial ? C’est en tout cas ce que laisse suggérer les récents mouvements du groupe. En témoigne cette acquisition d’HotelTonight, un service de réservations de chambres d’hôtel à la dernière minute. Fondé en 2010 et disponible via Internet ou une application mobile, HotelTonight répertorie les chambres encore disponibles sur une carte interactive. C’est particulièrement l’envergure de son offre, comportant des hôtels indépendants, de charme et de luxe, qui intéresse la direction d’Airbnb. En effet, selon cette dernière, « 90% des clients ayant utilisé une première fois le site pour trouver une chambre d’hôtel ont loué chez un particulier pour leur deuxième fois ».

 

On comprend donc la nécessité pour Airbnb d’amplifier son arsenal de chambres. C’est désormais chose faite avec ce rachat, qui s’élève vraisemblablement à plus de 463 millions de dollars, chiffre de la dernière valorisation d’HotelTonight. L’année dernière, la plateforme de réservation avait déjà rendu la location de chambres d’hôtels plus accessible, preuve en est du nombre de clients ayant loué dans un hôtel via Airbnb en 2018, trois fois plus important qu’en 2017.

 

Une stratégie de diversification ambitieuse

 

Alors qu’Airbnb doit entrer en bourse d’ici 2020, le groupe ne cesse de s’étendre et d’affirmer sa volonté d’entrer sur de nouveaux marchés. Le site propose déjà des activités à faire sur place lors de la location d’une chambre. Dans un autre registre, la firme a annoncé son « backyard project », l’ambition de construire des logements préfabriqués, des extensions habitables, voire même des complexes d’habitation.

 

Enfin, il y a un mois, Airbnb annonçait le recrutement de Fred Reid, ancien PDG de Virgin America et expert de longue date du transport aérien, pour se positionner sur le marché du transport, « dans l’air ou sur terre ». Même si l’intéressé reconnaît que cette avancée « prendra plusieurs années », Airbnb veut bel et bien proposer des offres complètes à ses utilisateurs. « Nous discutons avec plusieurs compagnies aériennes », a confirmé Greg Greeley, président d’Airbnb Homes. L’objectif ultime du groupe ? Proposer une « expérience de voyage total », alliant l’hébergement, le transport et les activités.

 

En attendant qu’Airbnb ne devienne un gigantesque fournisseur d’offres de voyage modulables, les deux sites continueront à fonctionner normalement. Quant à Sam Shank, ancien PDG d’HotelTonight, il sera en charge de la catégorie des hôtels de charme pour Airbnb.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *