Du storytelling pour explorer la Bourgogne-Franche-Comté

i-tourisme

Suite à un appel à projets, la Région Bourgogne-Franche-Comté a lancé, le 29 novembre, avec une start-up parisienne, une plateforme online de découverte du terroir et de la culture locale.

 

On la connaissait comme la réplique online de « d’Art, d’Art ! », l’émission longtemps incarnée par Frédéric Tadeï. Artips, start-up créée en 2013 pour démocratiser l’histoire de l’art à travers de courtes anecdotes, se renouvelle à mesure qu’elle gagne des abonnés. Explorant à l’époque un champ encore vierge, Artips s’est progressivement érigé, grâce à ses newsletters quotidiennes, une communauté de 600 000 habitués. Pour satisfaire ses lecteurs, aussi variés que ses œuvres d’art étudiées, l’équipe parisienne prend désormais un virage de taille, bien au-delà du monde de l’art. Musique, sciences, cinéma ou encore philosophie font aussi partie de ses domaines de prédilection.

 

Mais depuis quelques jours, Artips investit le secteur du tourisme. Associée à la région et au pôle tourisme de Bourgogne-Franche-Comté, la start-up vient de lancer le premier outil digital pour visiter et connaître son terroir. « Les 100 merveilles de Bourgogne-Franche-Comté » n’a rien d’un site touristique classique avec menus déroulants et informations générales. De la même manière qu’un site proposant des podcasts, Artips offre une découverte de la région en 100 étapes, étayées de secrets, de dessins, de cartes, vidéos et autres quiz. Gastronomie et histoire sont bien souvent intimement mêlés. Pour preuve, la leçon du premier chapitre s’intéresse aux « escargots diplomates ». Elle raconte la découverte des escargots de Bourgogne farcis au beurre, à l’ail et au persil par le Tsar Alexandre Ier à la table de Napoléon en 1814.

 

 

Au départ, cette plateforme de micro-learning se destinait à tous les professionnels (publics et privés) du tourisme dans l’idée de renforcer leur connaissance de leur région afin de transmettre un contenu plus riche aux visiteurs. Parce que son approche originale et vulgarisée de la culture bourguignonne affiche un franc succès auprès des professionnels, c’est un public plus large et hétérogène qui est désormais ciblé. Le choix du e-learning en sessions courtes (entre 5 et 8 minutes) n’est effectivement pas un hasard. En effet, il entend apporter sur un plateau des connaissances culturelles, dans un format responsive et totalement adapté à nos vies surchargées. La recette d’Artips est la même que celle proposée par les séries à succès du moment. L’outil convient ainsi à l’apprenant, à sa nouvelle consommation de l’information. Aussi, comme l’indique Amélie de Ronseray, directrice du développement et des partenariats chez Artips ; ce media « sait capter des publics hétérogènes par des newsletters teasing très fortes, les retenir grâce à une plateforme performante avec une expérience utilisateur engageante, et les fidéliser grâce à des contenus addictifs ».

 

Apporter une telle perspective culturelle et historique à une région, par le biais du storytelling et du e-learning est une première. En se lançant dans cette aventure innovante, la région Bourgogne-Franche-Comté défriche une piste intéressante, qui pourrait séduire d’autres territoires. Puisque ces premiers essais s’annoncent déjà engageants, une deuxième phase est prévue l’année prochaine pour le cru 2019. Des parcours géolocalisés devraient compléter les options actuelles pour découvrir des personnalités régionales.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *