Instagram, Youtube : des outils pour attirer de nouveaux visiteurs au musée

i-tourisme

Interrogé sur France Inter à l’occasion des 30 ans de la pyramide du Louvre, le directeur du musée, Jean-Luc Martinez a souligné l’importance de « la bataille des réseaux sociaux » dans lequel le musée est engagé.

 

C’était l’une des tendances du week-end dernier sur Instagram : la pyramide du Louvre. A l’occasion des trente ans de l’oeuvre réalisée par l’architecte Ieoh Ming Pei, l’artiste JR a réalisé un collage géant sur toute la Cour Napoléon qui a fait l’objet de nombreux hashtags sur le réseau social de photos. Avec ses 2,7 millions d’abonnés Instagram, le musée du Louvre est le musée le plus instagrammé au monde, devant son cousin, le « Metropolitan Museum of Art » et le Museum of Modern Art (MoMa) », tous deux new-yorkais. De même sur Facebook ou sur Twitter, l’ancienne résidence royale française rassemble respectivement 2,4 millions et 1,4 millions. Pour ce musée, fleuron du tourisme parisien, les réseaux sociaux peuvent s’apparenter à une arme de séduction massive. En effet, le musée ne cesse d’attirer les visiteurs depuis des années, passant de 2,7 millions par an au début des années 1980 à 10,2 millions de visiteurs aujourd’hui, soit 30 000 par jour selon Jean-Luc Martinez.

 

En termes de chiffres, le Louvre n’en finit plus de donner le tournis. Le dernier “coup de com’ ” réussi en date a suscité 165 millions de vues sur YouTube. Il était l’oeuvre de Beyoncé et Jay-Z, deux artistes qui rassemblent des millions de fans à eux deux et qui ont réalisé un clip au Louvre en juin 2018. A coup sûr, cette opération “a apporté un public différent, au point où on a mis en place un parcours dédié. Par ailleurs, ce film a permis de casser l’image d’un musée dans lequel il n’y aurait qu’une seule manière de voir les choses”, explique Jean-Luc Martinez au micro de France Inter le 29 mars dernier. Dans ce parcours, les œuvres sélectionnées sont celles que Beyoncé aime,  en rapport avec la culture afro-américaine.

 

 

« 60% des Français ne vont pas au musée »

 

 

Depuis, Le Louvre est l’endroit à la mode, “celui où il faut avoir été ou il faut être”, poursuit son directeur. Dans cette perspective, les réseaux sociaux peuvent être un nouveau moyen d’attirer des publics pas spontanément attirés par la culture des musées, comme l’indique Jean-Luc Martinez. Il constate que 60% de Français ne vont pas au musée. D’après les derniers chiffres d’une enquête du Credoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) publiée en 2017, 44% des Français ont fréquenté un musée ou une exposition au cours de l’année. Ce qui représente toutefois 9 % de plus qu’il y a quatre ans. Selon l’enquête, cette progression tient notamment à la diversification de l’offre culturelle dans les musées et à l’utilisation d’Internet avant, pendant et après une visite.

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *