La dématérialisation des titres de transports en IDF arrive à l’automne

i-tourisme

C’est officiel, le smartphone pourra être utilisé à partir de l’automne 2018 sur le réseau de transports francilien. Une promesse de campagne de Valérie Pécresse qui marque une petite révolution pour les millions de passagers quotidiens d’île-de-France. 

 

A l’occasion du salon Viva Technology, Valérie Pécresse a annoncé la dématérialisation des titres de transports en IDF. La première phase d’expérimentation débutera dès l’automne 2018 via le réseau de métro bus, tram, RER et transilien. Pour ce faire, les voyageurs devront télécharger l’application Navigo Lab, qu’ils pourront recharger selon leurs besoins (titre hebdomadaire, occasionnel, mensuel…). Le smartphone fera ensuite office de titre de transport. Selon un communiqué, «Une fois l’achat effectué, il suffira de présenter le téléphone allumé ou éteint devant la borne de contrôle dans le bus et le tram et au niveau du portique sécurité dans le métro et le train pour valider son titre de transport. »

 

Question sécurité, le titre de transport sera enregistré dans la carte SIM qui devra être compatible avec le système d’exploitation NFC. Pour le moment, seuls les abonnés Orange y ont accès mais d’autres opérateurs devraient bientôt pouvoir y accéder. Une petite révolution pour les usagers qui coûtera 10 millions d’euros à la région IDF, puis 10 millions supplémentaires d’ici à 2021 pour déployer le paiement par smartphone. Si ce test s’avère concluant, ce service devrait être ouvert à tous d’ici l’été 2019, soit 3 millions d’utilisateurs. 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *