La quatrième édition du Food Hotel Tech s’exporte à Nice

i-tourisme

Après trois sessions couronnées de succès dans la capitale, le salon de l’innovation digitale dans les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration prend racine dans le sud de la France.

 

« Aujourd’hui, on ne cherche plus simplement un hôtel, on cherche une expérience », déclarait Karen Serfaty en janvier dernier. La fondatrice du Food Hotel Tech est désormais l’une des grandes actrices de l’hôtellerie et de la restauration au niveau de l’innovation digitale, en témoigne le succès des trois premières éditions de son salon, s’étant toutes déroulées à Paris, la dernière ayant attiré plus de 6000 visiteurs et 200 exposants. Cette année, le Food Hotel Tech pose ses valises à Nice, et plus précisément à l’Acropolis, les 5 et 6 novembre 2019. L’occasion de faire la part belle au tourisme méditerranéen.

Karen Serfaty, fondatrice du salon, entourée des exposants Olivier Thiebaut, commercial de la société i-menus, et Olivier Ricard, PDG de la société 360&1.

 

Le FHT Nice aura pour but, comme ses prédécesseurs, de décrypter les bouleversements de l’hôtellerie et de la restauration, deux secteurs qui sont en constante évolution, du fait notamment de l’implication croissante des nouvelles technologies dans les habitudes de consommation. Les professionnels visitant le salon auront donc accès à une quinzaine de conférences et plusieurs tables rondes abordant la transformation numérique de leurs métiers, ainsi qu’à de nombreuses solutions digitales leur offrant plus de temps au quotidien.

 

L’UX, clé de voûte d’une transition numérique réussie

 

Les clients d’un restaurant, et à fortiori d’un hôtel, sont désormais connectés en permanence sur leur smartphone. Le virage technologique est ainsi impossible à éviter pour un professionnel désireux d’améliorer son expérience client, et donc son image et ses revenus. Le passage du e-commerce au m-commerce et aux objets connectés dans ces deux secteurs est notamment l’un des thèmes stratégiques développés cette année à Nice.

 

Aider les professionnels de la restauration et de l’hôtellerie à réussir cette transition est donc l’un des objectifs du salon. Des start-up présenteront leurs solutions back ou front office sur leur stand, et celle qui sera jugée la plus innovante recevra l’award décerné par le Food Hotel Tech. Parmi ces solutions, nombreuses sont celles qui proposent d’automatiser des tâches basiques mais chronophages des professionnels, comme la gestion des stocks ou les factures. La cybersécurité apparaît comme l’un des grands besoins du secteur hôtelier, à l’instar de la relation client, à la fois allégée grâce à la technologie mais renforcée par son aspect personnalisé. Petite nouveauté de cette édition, la part belle faite au tourisme du sud de la France avec l’espace Méditerranée, qui sera composé de jeunes entreprises du sud-est.

 

La précédente édition du Food Hotel Tech avait rassemblé plus de 6000 visiteurs.

 

 

Publié par Axel Nodinot

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *