Start-up de la semaine : Phonomade ouvre la voie aux audio-guides hôteliers

i-tourisme

La « Start-up de la semaine » braque chaque vendredi ses projecteurs sur une jeune pousse innovante, proposant un concept nouveau et/ou une nouvelle approche d’une thématique tourisme ou loisirs. Aujourd’hui, focus sur Phonomade, une solution dédiée aux établissements hôteliers et à leurs clients pour visiter l’hôtel et ses alentours grâce à des fichiers audios. 

 

Quel est le concept initial ?

Il s’agit d’un service hôtelier qui offre aux clients des contenus audios, informatifs, ludiques et culturels en plusieurs langues et qui les accompagne de la réservation jusqu’à la fin de leur séjour. Il regroupe trois catégories de contenus audios, accessibles depuis son téléphone portable ou sur un audio-guide disponible à l’hôtel : des contenus audios dédiés à l’histoire de l’hôtel, son savoir-faire et la mise en avant de ses services, des visites audio-guidées des alentours de l’hôtel (villes, villages, musées, domaines viticoles..). Il dispose aussi de versions enfants, enregistrées par des enfants mais aussi des contenus dédiés aux partenaires de l’hôtel, aussi utiles aux clients.

 

Quel « plus » pour le tourisme ?

Cette solution apporte une mise en avant sensorielle d’un hôtel, d’un village, d’une ville, d’un musée, d’une région, d’une gastronomie, d’une spécialité… de jour comme de nuit, en plusieurs langues, pour petits et grands, professionnels ou individuels.

Côté hôtel, elle permet de se différencier et de recruter de nouveaux clients mais également de les faire rester plus longtemps. Il augmente ainsi son revenu management sur tous ses services annexes. Côté client, elle offre une nouvelle expérience sensorielle, hors des écrans d’ordinateur ou de téléphone portable.

 

 

Quel est le cœur de cible ?

Les hébergeurs qui ont envie d’offrir une expérience client inédite.

 

Quel est votre élément différenciant ? 

Nous sommes la seule start-up délivrant un service gratuit qui réunit autant de contenus audios.

Nous avons passé un an à équiper gratuitement en audio-guides des lieux culturels qui n’en étaient pas équipés (la Fondation Vasarely, le musée Réattu, le domaine de vin de Jean Tigana à Cassis, le sentier des ocres à Roussillon, l’office de tourisme de Saint-Rémy-de-Provence…). Nous mettons aujourd’hui à disposition ces contenus pour les hôteliers et leurs clients avec des versions pour les enfants, faites par des enfants. Les contenus sont infinis, les langues aussi.

 

 

Quel est le marché potentiel ?

Le marché est grand et peut recouvrir deux à trois hôtels par ville.

 

Quel est le business model ?

Le service ne coûte rien à l’hôtel comme au client. Nous le faisons financer par les partenaires, utiles au client tout au long de son séjour.

 

Faites-vous partie d’un incubateur ? (Quel accompagnement ?)

Nous avons été accompagné durant six mois par l’incubateur Provence Travel Innovation. La collaboration s’achève d’ailleurs ce mois-ci.

 

Où en est le lancement de votre start-up ?

La société est créée depuis janvier 2017. Nous avons déjà signé avec cinq hôtels : Le Dolce Frégate Provence à St Cyr sur mer, le Kyriad prestige à la Seyne sur mer, les Jardins de Sainte Maxime, le Renaissance à Aix en Provence, le Radisson Blu à Marseille… Ils seront équipés de ce service dans le courant de l’année 2019 et d’autres hôteliers se sont engagés verbalement.

 

 

Cherchez-vous actuellement des financements ?

Qui n’en cherche pas ? Oui afin d’enrichir les contenus, de développer de nouvelles traductions et tout simplement pour nous développer.

 

 

 

 

 

 

Et l’équipe ? 

 

Nous sommes deux personnes à l’origine du service : Christophe Canova (46 ans), directeur SAS Pointe Sud (Tourisme d’affaire – Spécialisé dans la cohésion d’équipe / séminaires d’entreprises) de 2002 à 2016. L’agence existe toujours.

 

 

 

 

Carine Challot (44 ans) : 15 ans dans l’organisation d’événements d’entreprises et directrice pendant cinq ans d’un hôtel restaurant dans le village médiéval du Castellet : le Castel Lumière.

« On se partage les missions… on aime les histoires, les rencontres ».

 

Le « + » de l’info :

 

Ce qui vous a donné envie d’entreprendre ?

Avoir eu une (bonne) idée ? Avoir eu envie de l’emmener là où elle est aujourd’hui et se dire que ce n’est jamais fini, puisque nous en sommes aujourd’hui à la version 53.

 

Quelles qualités doit avoir un entrepreneur ?

L’humilité

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *