Raffour Interactif : « BPI est là pour suivre la mutation du secteur et encourager les nouveaux concepts »

Transition numérique

Lors de la conférence annuelle de Raffour Interactif, plusieurs acteurs du tourisme ont pris la parole. Quelles sont les clés pour réussir en tant que start-up, comment l’innovation améliore le service client, quels sont les chiffres clés du e-tourisme en France… retour sur la 9e édition de cette conférence annuelle. 

 

Après avoir rappelé les chiffres clés de son baromètre, Guy Raffour, fondateur et président de Raffour Interactif, a laissé la place à plusieurs acteurs du tourisme venus prendre la parole devant un public de professionnels. 

Serge Mesguich, directeur du Fond France Investissement de BPI France (Banque Publique d’Investissement) s’est exprimé sur une question que beaucoup de jeunes pousses se posent : quels sont les critères à prendre en compte par les startups du tourisme pour réussir dans le secteur ?

En 2017, c’est plus de 100 millions d’euros qui ont été investis par BPI dans le secteur touristique et ce, sur 3 cibles principales : les nouveaux concepts, les groupes en mutation et la croissance externes des sociétés. Pour le fond tourisme, 37% de ce montant a été alloué à l’hôtellerie, 27% pour les loisirs et 23% pour les solutions tourisme. « Notre objectif est de suivre la mutation du secteur et encourager de nouveaux concepts », déclare Serge Mesguich. « Nos principaux investissements sont désormais tournés vers l’IA, notamment les chatbots, et l’accessibilité au Big Data. »

 

Pour le directeur du Fond France Investissement, le tourisme est le 1er secteur créateur de startup mais aujourd’hui, « ce marché doit se rationaliser et les acteurs doivent mettre en commun leurs moyens, financiers ou technologiques ». Pour réussir dans ce secteur très concurrentiel il est donc primordial d’avoir une vraie connaissance du terrain, un modèle économique viable, mais surtout être adapté au marché international. « Il est essentiel, surtout dans le tourisme, d’avoir la capacité de déployer un produit à minima à l’échelle européenne. Une startup doit, au bout d’un certain temps, être capable de recruter, accélérer sa croissance rapidement et connaître parfaitement son marché. »

 

L’innovation pour améliorer l’expérience client

 

Chez Siblu, société spécialisée dans la vente de mobil home aux particuliers, l’innovation et la stratégie digitale sont au coeur de leurs priorités. « Nous avons créé un réseau social dédié aux propriétaire Siblu afin qu’ils puissent communiquer entre eux. »  L’objectif : fédérer une communauté. Prochainement, l’entreprise ambitionne de mettre à disposition un système qui permet d’éviter les files d’attentes dans les réceptions en haute saison, « via le programme Easy Check In, l’internaute pourra faire son enregistrement en ligne et aura toutes les informations et documents directement à disposition. »

 

Du côté des applications mobiles, Siblu développe actuellement des applications locales propres à chaque camping. L’objectif : faciliter le quotidien des vacanciers grâce une carte interactive du  village ou des informations en temps réel. La vidéo à 360° a également été utilisée pour permettre aux futurs propriétaires de visiter les mobil home sur la plateforme web. En parallèle, le paiement dématérialisé est effectif via des bracelets connectés fonctionnant comme des portes monnaie électroniques. Les vacanciers peuvent ainsi payer des boissons ou acheter de la nourriture dans les commerces du camping grâce à un simple bracelet.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *