Christine Giraud (Avis) nouvelle présidente des Femmes du Tourisme

Institutions
Agnès Gascoin (Air France) a passé le flambeau le 12 mars à Christine Giraud qui lui succède désormais à la présidence des Femmes du Tourisme.

Agnès Gascoin (Air France) n’a pas souhaité briguer un nouveau mandat à la tête de l’association des femmes dirigeantes du tourisme. Celle qu’Anne Rigail, directrice générale d’AF, a qualifié de modèle, devient présidente honoraire. Christine Giraud, directrice des ventes réseaux chez Avis, a été élue à l’unanimité par le conseil d’administration.

 

Mardi 12 mars, en préambule de la traditionnelle cérémonie de remise des trophées des Femmes du Tourisme, Agnès Gascoin a créé la surprise. Devant un auditoire mixte, honoré de la présence de deux ministres fidèles, Jean-Baptiste Lemoyne et Martine Pinville, elle a annoncé sa décision de ne pas se représenter. « J’ai annoncé lors de notre dernier conseil d’administration le 26 février que je ne souhaitais pas me représenter pour un nouveau mandat, ne pas faire le mandat de trop » a-t-elle déclaré.

C’est Christine Giraud, directrice des réseaux chez Avis, qui lui succède. Dans cette association qui réunit des femmes dirigeantes de tout le secteur -offices de tourisme régionaux et internationaux, agences réceptives, tour-opérateurs, compagnies aériennes, hôteliers…- c’est donc encore une femme du transport qui préside l’association.

Anne Rigail, nouvelle directrice générale d’Air France, invitée par les Femmes du Tourisme, a rendu hommage à Agnès Gascoin : « Une femme inspirante au sein de la compagnie à la fois par sa présence au sein du comex, ses responsabilités et ses 4 enfants ». Car si la France grâce à la loi Copé-Zimmerman est la championne en nombre de femmes dans les conseils d’administration, « ce n’est pas encore le cas dans les Comex et les Codir ».

 

« Le tourisme n’est pas exemplaire »

Si l’association a bien grandi en 14 ans passant de 8 à 130 femmes, il reste à « faire avancer la mixité dans le tourisme ». « Les femmes doivent avoir confiance dans leurs compétences et oser briser le plafond de verre. Il faut aussi qu’on les laisse le briser, en commençant par les grandes écoles » a indiqué Agnès gascoin. Une allusion à la photo de la signature entre Polytechnique et HEC qui a fait polémique fin février. Et la présidente sortante de souhaiter à sa successeure:

 

« En te passant le flambeau, Christine je fais le voeu  que la mixité au sommet des entreprises de tourisme devienne le monde normal des compétences car le secteur est loin d’être exemplaire. »

 

Après 12 ans au sein de l’association des femmes dirigeantes du tourisme dont 10 en qualité de présidente, Agnès Gascoin devient donc présidente honoraire.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *