Femmes du Tourisme à Oman: quitter Paris et la grève…

Destination
A l'aéroport d'Oman, Rania Khodr (pour l'OT), Rocio Jolivet (pour Oman Air) et Marilyn Jardat (pour Asia) ont accueilli les 18 autres membres de l'association Femmes du Tourisme.

Les femmes dirigeantes du tourisme sont parties à une vingtaine pour le premier voyage organisé par leur association. Elles ont dû composer avec la grève de la RATP du 13 septembre. Après un vol Oman Air en business ou en éco, la première journée à Mascate s’annonce intense.

 

Une grande première pour les Femmes du Tourisme! Vendredi 13 septembre, dix-huit d’entre elles partaient pour le premier voyage de l’association. Direction, Oman. Mais d’abord, il a fallu atteindre l’aéroport Roissy CDG. Pas facile, lorsque la grève générale à la RATP paralyse les transports dans la capitale française.

 

Non pas que toutes ces dirigeantes d’entreprise ou cadres de haut niveau soient adeptes du métro et du RER. Non, mais taxis et autres Uber ont été pris d’assaut et la circulation dans Paris était « congestionnée ». Celles qui avaient réservé un taxi 48 heures à l’avance ont eu la désagréable surprise de découvrir qu’un jour de grève, les réservations ne peuvent être garanties…

 

Le défi d’Asia

En attendant l’arrivée des deux dernières, Sophie Landes (Asia) annonce un défi par équipes! Avec Rania Khodr (office de tourisme d’Oman) et Marilyn Jardat (Asia), elles ont préparé à la fois le voyage et un teambuilding. Car cette découverte en 3 jours d’Oman est aussi l’occasion pour les membres de l’association de mieux se connaître.

 

Les secteurs d’activité de ces femmes sont divers: offices de tourisme, français et étrangers, agences de voyages, société de formation, cabinet d’avocat, tour-opérateurs, loueur de voitures… Réparties en 6 équipes, leurs personnalités vont s’associer pendant cette escapade omanaise, « une autre forme de networking »…

 

Une nuit sur Oman Air

Puisque le défi commence dès l’aéroport, chacune se rapproche de son équipe. Les exercices pratiques sont lancés: une série de clichés dans l’aéroport et à bord. Les premières alertes sur le groupe Whattsap tintent. Les photos avec des PNC souriants sont postées quasiment jusqu’au décollage.

 

Sur le vol quotidien d’Oman Air, Rocio Jolivet, directrice générale pour la France, a pu obtenir un surclassement… pour la moitié des Femmes du Tourisme. En classe économique comme en business, on se prépare donc pour la nuit, sachant qu’au retour les rôles seront inversés. Après 7heures de vol, la délégation des Femmes du Tourisme débarque à Mascate à 6h40 (locales, soit deux de moins qu’en France).

 

Accueillies par Rania Khodr, Rocio Jolivet et Marilyn Jardat, elles partent avec un homme, le guide Hilal. Direction, le quartier Al Mouj et la structure Oman Sail, première des quatre étapes féminines de la journée…

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *