Elections présidentielles : « Les primaires du Tourisme », c’est le 2 mars à Paris

Institutions

Alors que les candidats à la présidentielle viennent d’exprimer leur vision de la santé de demain, ce sont cinq postulants à l’Elysée qui présenteront mardi prochain 2 mars à Paris leur plan de développement du tourisme pour la France. Un évènement organisé par l’Institut Français du Tourisme (IFT) en partenariat avec l’Association Francophone des Experts & Scientifiques du Tourisme (Afest).

 

« Lors d’une grande matinée à l’amphithéâtre Auguste Brulé (3, rue de Berri – Paris 8ème), nous allons demander aux principaux candidats à l’élection présidentielle de présenter leur vision et leur plan de développement du tourisme pour la France » affirme Georges Rudas, président d’Amadeus France et président de l’IFT à l’origine de cet évènement avec Patrick Vicériat, président de l’Afest.

 

François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon ou leur représentant se succéderont à la tribune et répondront aux questions du journaliste Ulysse Gosset. Cinq grands thèmes seront abordés : accueil et sécurité, évolution de l’économie collaborative, investissements, compétitivité et fiscalité, organisation et gouvernance.  Parole sera ensuite donnée à la salle pour une série de questions. Quelque 200 personnes (professionnels du tourisme et journalistes) sont attendues pour cette « grande première ».

 

L’effet Paris 2024

 

Président du Comité de candidature des JO Paris 2024, Bernard Lapasset viendra expliquer en quoi « l’évènement le plus suivi sur la planète » peut être un élément moteur pour booster l’industrie du tourisme en France. « Il y a une proximité entre sport et tourisme » reconnaît Roland Heguy, président de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (Umih) mais selon lui, il faut « une vraie gouvernance » sur le secteur. Le dirigeant a d’ailleurs lui aussi interpellé les candidats à l’élection présidentielle en leur listant 7 priorités pour améliorer le tourisme. « Représentant 7,3% du PIB et recensant près de 2 millions d’emplois non délocalisables, c’est l’un des premiers secteurs de l’économie française avec 160 milliards d’euros de production et de consommation touristique » rappelle Georges Rudas.

 

Pierre Schapira, président de l’Office du Tourisme et des Congrès de Paris, estime « qu’avec les attentats, le tourisme n’est plus la belle endormie d’il y a quelques années. Il faut se bouger, innover. L’organisation des JO à Paris en 2024 est une belle opportunité ». Un constat partagé par René-Marc Chikli, président du Seto, qui souligne que « les Jeux pourraient créer cet électrochoc dont la France a besoin ». Comme les autres responsables, le dirigeant souhaite activement que le futur président de la République fasse du tourisme une priorité de son mandat ». Un propos qui fait écho à celui de François Hollande qui avait déclaré devant les ambassadeurs de France réunis à Paris en août 2013 que le tourisme devait être « une priorité nationale ». Cela reste toujours à démontrer. Gageons que ces « Primaires du Tourisme » fassent prendre conscience aux candidats de l’enjeu et de l’importance de ce secteur clé de l’économie française.

 

Inscriptions et renseignements : Lesprimairesdutourisme@gmail.com / 01 41 33 81 09

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *