Rendez vous en France, la Provence accueille le monde

Institutions

Marseille reçoit les 19 et 20 mars le 14e salon BtoB de l’offre touristique française organisé par Atout France. L’événement est une occasion unique pour la Provence de valoriser son territoire auprès des TO du monde entier.

 

788 exposants français, 915 TO invités, 25.700 rendez-vous d’affaires programmés… rien de tel que d’accueillir les voyagistes des cinq continents pour les convaincre de programmer la France (et la Provence) dans leurs brochures. Organisé chaque année en alternance avec Paris, « Rendez vous en France » est le salon « global » de l’offre touristique française. C’est aussi un enjeu d’image pour la ville hôte.

 

Après Rouen en 2017, Marseille a gagné l’édition 2019 afin de prendre en main, pendant plusieurs jours, la crème des voyagistes étrangers. Partenaires du salon, le Comité Régional du Tourisme Provence Alpes Côte d’Azur, Provence Tourisme et l’Office de Tourisme et des Congrès de Marseille ont mis les bouchées doubles pour les recevoir. Sur les 915 TO présents, plus de 300 ont découvert la région grâce à 26 pré-tours thématiques proposés avant le salon.

 

« Ces éductours se sont très bien passés. La météo était avec nous ! Les voyagistes qui ne connaissaient pas la Provence ont été surpris de la diversité des sites et des paysages à découvrir dans un périmètre aussi resserré », témoignait Loïc Chovelon, directeur général du CRT Provence Alpes Côte d’Azur. Pour Danielle Milon, présidente de Provence Tourisme, «Rendez vous en France est un véritable enjeu en termes d’image. Le salon montre que la Provence est vivante et créative. Il existe une dynamique collective pour que le tourisme ait des retombées économiques durables. » Des retombées chiffrées à 13% du PIB régional, selon Renaud Muselier, président de la Région.

 

Parmi les TO invités, de 73 nationalités, on a croisé des Costaricains, des Japonais, des Coréens, des Russes, des Espagnols… « Nos clients Prestige s’intéressent beaucoup à la gastronomie. Ils sont en attente de rencontres avec des producteurs. Je ne connaissais pas la Provence mais j’ai apprécié de découvrir des trufficulteurs, des viticulteurs et des oléiculteurs du Vaucluse», relevait Antoni Plakhov, représentant du voyagiste russe Sodis Travel Company, à Moscou. Plutôt habituée à la Côte d’Azur, la Russie pourrait être le « marché de l’année » en Provence. Aigle Azur et Aeroflot ouvrent des vols directs Moscou-Marseille, respectivement fin mars et en juin.

 

L’Asie représente aussi un potentiel considérable. En quête d’éléments sur la région, Shin Ikjae, du TO coréen Chalet Travel, a misé sur un pré-tour azuréen. « J’avais besoin d’informations sur les villes, les transports locaux, les hôtels… Pour moi, la Provence peut se vendre facilement en autotour », dit le responsable du marché Europe. Représentant d’un voyagiste costaricain présent en Amérique centrale, Álvaro Alemán Fuertes, de Galería de Viajes, est venu spécialement pour dénicher un DMC provençal capable de prendre en charge ses clients. « Air France a ouvert il y a plus d’un an un vol direct entre Paris et San José. C’est une opportunité de vendre la France et la Provence en direct. Jusque-là, il s’agissait plutôt d’extensions d’une à trois nuits depuis l’Espagne. La Provence possède un nom et des symboles, Nice, Monaco, Aix-en-Provence… Elle peut facilement devenir une destination de séjour », assure-t-il.

 

De bon augure pour la suite, même si après une année touristique 2018 record (avec notamment 57 Mds d’€ de recettes), la conjoncture en 2019 appelle à la prudence. « Il existe des incertitudes avec le Brexit, la récession en Italie, l’économie allemande moins robuste et les violences des gilets jaunes, dont l’impact est fort en terme d’image », mettait en garde Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères. Certes mais « Rendez vous en France », 14e édition du nom, œuvre sur la durée. Ce n’est pas Christian Mantei qui dira le contraire, lui dont la mission de directeur général d’Atout France s’arrête et qui prendra bientôt la présidence de l’organisme. A Nantes désormais, hôte du salon en 2020 – exception à l’alternance avec Paris -, de montrer ses muscles pour inciter les voyagistes étrangers à privilégier la région Pays de la Loire.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *