Austral Lagons prêt à racheter un autre TO

Le tour-opérateur a doublé son chiffre d’affaires en 3 ans et affiche un résultat net positif. L’Afrique, lancée en septembre, est « déjà un relais de croissance ». La prochaine étape de développement se fera « par croissance externe ».

 

Après le lancement de l’Afrique en septembre 2016, la prochaine étape de développement d’Austral Lagons se fera « par croissance externe » indique Hélion de Villeneuve, son directeur général. L’acquisition d’un autre tour-opérateur n’est pas encore faite. « On observe, on regarde mais ça ne sera pas avant 2018 voire 2019 » ajoute Philippe Cornubert, président du holding Un Monde à la Carte.

 

Le TO en a les moyens. Sur le dernier exercice clos au 31 octobre 2016, le chiffre d’affaires a atteint 36 M€*,  en hausse de 38% pour un résultat net de 720.000€ (plus de 2% du CA). « Avec des fonds propres positifs, supérieurs de 50% aux dettes à long terme…, on respecte tous les critères Iata, ce qui nous a permis de récupérer 1 M€ de caution » précise Hélion de Villeneuve.

 

Relancé en 2013 avec un CA à 17 M€, Austral Lagons l’a donc multiplié par deux. Pour son quatrième exercice (1er novembre 2016-31 octobre 2017), le volume d’affaires est déjà de 33 M€, en hausse de 18,5% par rapport à l’an dernier.

 

« On a créé l’an dernier une production ‘Afrique’ totalement en interne », rappelle Hélion de Villeneuve, directeur général d’Austral Lagons. « C’est déjà un relais de croissance », se satisfait-il. Sur le volume d’affaires 2017, l’Afrique (environ 6 M€) a déjà « compensé en six mois le volume d’affaires annuel de Secrets ».

 

*Sur ce chiffre d’affaires, quelque 3,3 M€ ont été réalisés par le TO de luxe Secrets cédé au printemps 2016 à François-Xavier de Boüard.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *