Eté 2017: Jet tours augmente ses capacités clubs

Grèce, Espagne, Italie constituent le trio « clubs » de l’été 2017 chez Jet tours. Le TO y augmente ses capacités par l’ajout ou le remplacement d’hôtels-clubs pour ses deux marques, Jet tours et Jumbo (« prix doux »).

Font ainsi leur entrée en brochure le Cala Murada 3* (Minorque) et l’Alcudia 4* (Majorque) aux Baléares, le Puente Real 4* (Torremolinos) en Andalousie, le Palmasera 4* (Cala Gonone) en Sardaigne, le Magda 4*(Gouvès) en Crète et le Pegasos 4* (Faliraki) à Rhodes.

 

Renouveau aux Baléares

A Majorque le club Jet tours Alcudia est l’ancien club Jumbo Panoramic. Entièrement rénové durant l’hiver, il sera à 100% Jet tours sur l’été (160 chambres). L’idée est d’en « faire un club leader », aussi bien dans le design, la décoration, les matériaux (bois et carrelages). Pour cela Jet tours qui va profiter d’un contrat longue durée sur cet hôtel s’en est vu confier la gestion par une filiale de sa maison mère, Thomas Cook Hotels & Resorts.

 

Pour Nicolas Delord, président de Thomas Cook France, il faut redonner une image moderne des Baléares. « Aujourd’hui, c’est une destination qui fait attention à son environnement et où le bâti se renouvelle. En plus Majorque n’ est située qu’à 1h30 de la France. »

 

Croisières et montagne

 

En France, le club des Arcs 1800 est prolongé sur la saison été, en juillet et août. Les clients pourront accéder à la piscine extérieure chauffée et à diverses activités proposées dans la station alpine avec le pass Hero (inclus). L’affrètement chez Star Clippers est reconduit pour deux croisières « Club Jet tours ». A bord du Royal Clipper vers la Corse et la Sardaigne au départ de Cannes, le 26 août et à bord du Star Flyer vers la Croatie depuis Venise le 30 septembre (8J/ 7N, à partir de 1.890 €) .

 

Maroc et Tunisie

Le plan de vol de Jet tours se compose de 180.000 sièges, soit une offre stable par rapport à l’été 2016. Au départ de Paris, Lille, Lyon, Nantes, Marseille et dans une moindre mesure depuis Toulouse et Bordeaux, certains axes seront opérés en co-affrètement avec d’autres TO. Et puis « le dynamic packaging permettra d’ajouter 15% de sièges » explique Nicolas Delord.

 

Autre développement stratégique, Jet tours s’ouvre cet été à l’est de la France avec des vols depuis Bâle/ Mulhouse et les aéroports allemands proches de Sarrebruck, Karlsruhe et même Stuttgart.

 

En revanche, le TO ne prend pas de risques aériens sur la Tunisie, le Maroc et la Turquie. Trois destinations où il reste présent avec 5 clubs dont un nouveau, le club Jumbo Kenzi Agadir, au Maroc qui s’ajoute au club Jet tours Kenzi Agdal à Marrakech.

 

Plus de sports, d’animations…

Jet tours qui s’est engagé dans une démarche de repositionnement de ses clubs depuis « un an et demi à deux ans » (arrivée de Stephan Roiena, Jet Boys & Girls…) ajoute de nouvelles prestations. Des sports collectifs pour enfants, adolescents et adultes comme le Bubbleball (combinaison tube gonflable), le Kinball (gros ballon de un mètre de diamètre) et le Bumball (ballon avec velcro). La « Nuit fluo » et la « Journée génération » s’ajoutent à la « Summer Party » parmi les événements organisés pour renforcer l’adhésion à la marque Jet tours.

La brochure « Clubs & Compagnie » regroupe sur 316 pages l’offre moyen-courrier du TO, soit 21 clubs Jet tours et 19 clubs Jumbo, ainsi que les hôtels de séjour référencés. Les clubs représentent 50% du chiffre d’affaires annuel du TO et près de 70% pour la saison été. Objectif: 130.000 clients club sur l’été 2017.


Directive européenne, Valeur certifiée, etc.

En vue de la transposition de la nouvelle directive européenne sur les voyages à forfait, Jet tours commence déjà à valoriser la promesse client. Autour de 3 axes, qualité-service-fiabilité, la marque veut aussi faire savoir les avantages de son métier de tour-opérateur. Il affiche désormais en brochure le label « Valeur certifiée » créé par Thomas Cook Group (« Value Add ») pour les clubs et hôtels brandés : Casa Cook (adultes), Sentido (haut de gamme), Sun Connect (familles) et Smartline (basiques). En attendant le futur label Club du Seto, Jet tours s’engage avec la « promesse 24H » à résoudre les éventuels litiges sur place via un avoir (25% du prix du voyage) ou le retour avec remboursement.


 

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *