Hiver 2017-2018: Solea propose une Afrique australe facile

Production
Solea en force pour la nouvelle brochure 2017-2018. Autour d'Alexantre Espitalier-Noël (DG), Clémentine Peries (marketing), Fanny Borny (production), Prisca Bruchet (Afrique), Sophie Aubriet (Afrique) et Caroline Le Minh (Sri Lanka et Emirats).

Le TO ajoute l’Afrique du Sud, la Namibie, le Botswana et les chutes Victoria à son offre. Solea complète aussi sa production Afrique de l’Est avec le Kenya, en safari ou en combiné. Les agences peuvent compter sur des équipes de production et de réservation renforcées.

L’Afrique australe, nouvel eldorado des TO français? Sa saisonnalité en attire en tout cas de plus en plus. Et ils sont nombreux à proposer du séjour, du circuit voire de l’hôtel-club en Afrique australe et orientale. Solea avait déjà fait ses premiers pas sur Zanzibar en 2012 et sur la Tanzanie deux ans plus tard. Le TO se lance plus avant cet hiver avec 5 nouvelles destinations. Afrique du Sud, Namibie, Botswana, chutes Victoria et Kenya sont donc réunies à la Tanzanie continentale et insulaire sur 60 pages dans la nouvelle brochure Solea Hiver 2017-2018.

 

« Pour Solea qui est un artisan du voyage, l’Afrique se prête très bien à la construction d’un voyage sur mesure » explique Alexandre Espitalier-Noël, directeur général. Le tour-opérateur spécialiste d’abord de l’océan Indien bénéficie en outre du savoir-faire de World Leisure Holidays, son frère sud-africain au sein du groupe Sun.

 

Néanmoins, le dirigeant est conscient que le continent africain peut « faire peur aux agences » qui en maîtrisent moins bien l’offre touristique. Il a donc voulu présenter une production « simple« . « En réponse à une demande exprimée par les agences de voyages rencontrées sur nos road-shows » assure-t-il.

 

Avec une équipe de production renforcée depuis le printemps autour de Fanny Borny, notamment pour l’Afrique Prisca Bruchet (chef de produit) et la consultante Sophie Aubriet (ex-STI Voyages), Solea a donc construit une offre de séjours avec combinés : Kenya + Seychelles ou Zanzibar, Afrique du Sud + Maurice, Botswana + Namibie. Mais aussi des circuits classiques pré-montés.

 

Les circuits sont présentés en formule autotours qui peuvent être transformés en circuits privés avec chauffeur guide. De même, les hébergements standards  peuvent être remplacés par du haut de gamme. De la guest-house au boutique hotel en Afrique du Sud, par exemple. On peut aussi ajouter des avions-taxis (Tanzanie), du survol en hélicoptère (chutes Victoria), etc. « Tous les produits ont été testés et tous les hôtels visités » assure Sophie Aubriet.

 

Le Kenya « qui repart sur tous les marchés » reste le « premier pays pour un safari-photo », rappelle la consultante. Et de préciser que Solea propose du safari francophone avec avion-taxi, du combiné safari-place… « Avec un prix d’appel à 1.639€, on retrouve un tarif intéressant par rapport aux hausses que connaît la Tanzanie » explique-t-elle.

 

Solea table sur un millier de pax Afrique pour cette première saison, « sachant qu’en sortant notre production fin août on a raté la haute saison du Kenya, sur juillet-août » reconnaît Alexandre Espitalier-Noël.

 

 

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *