Iran: Travel Europe attend 1.000 clients sur son circuit

Production
Travel Europe Iran-Ispahan-mosquee
A Ispahan dans la cour de la mosquée du Shah.

Travel Europe lance un premier circuit sur l’Iran en open-jaw. Le produit sera vendu en B2B à travers les partenaires agences et autocaristes. Travel Europe/ Visit Europe propose huit dates de départ en 2018.

Travel Europe lance cette année un circuit sur… l’Iran. En huit jours/ 7 nuits avec entrée à Téhéran et sortie Chiraz, le programme de voyage en groupes comprend les incontournables (Yazd, Ispahan, Persépolis). Huit dates sont proposées en 2018, en hôtels 4* et pension complète à l’eau. « On s’occupe des visas pour les clients » précise Pascale Gaston, directrice opérationnelle de Visit Europe, filiale « voyages individuels » de Travel Europe.

 

Le circuit sera en effet proposé aussi en GIR (groupe d’individuels regroupés) à partir de 2.500€ par personne. Les groupes étant prévus pour 35 personnes maximum. « Il y a quelques règles à connaître et respecter, rappelle la dirigeante. Les femmes doivent porter un foulard sur la tête dès la sortie de l’avion et porter des vêtements amples, pour les hommes, ils n’ont pas droit de porter un short. Et il est interdit de transporter de l’alcool dans ses bagages. »

 

Tour-opérateur B2B spécialiste des circuits en Europe en marque blanche, Travel Europe sort de ses frontières naturelles. Ce n’est pas la première fois. « Nous avions lancé la Jordanie il y a six ans, juste à la veille du début de guerre civile en Syrie. Nous n’avons pas pu continuer notre programme » se souvient Pascale Gaston.

Travel Europe : pourquoi l’Iran aujourd’hui?

L’engouement sur le marché français pour la destination est fort depuis la levée des restrictions en 2015. « Sur un an, l’Iran a accueilli +114% de touristes français, soit quelque 4.500 voyageurs« , précise M. Degani, représentant de l’ambassade d’Iran à Paris.

 

Avec une offre de vols directs renforcée au départ de Paris CDG (Air France, Iran Air et Mahan Air) et la possibilité d’obtenir un visa* sur place, « dans huit villes », le tourisme en Iran est facilité. Même si la difficulté reste l’hébergement, le pays souffrant de sous-capacité hôtelière.

 

Pourquoi chez Travel Europe? « Nos clients partenaires autocaristes et agences de voyages nous en ont fait la demande » explique Pascale Gaston. Les programmes du TO sont construits avec Austrian Airlines et Turkish Airlines. « Les circuits en open jaw sont une spécialité de Travel Europe, ils permettent d’optimiser la découverte sur place. »

 

Pour cette première année sur l’Iran, « Travel Europe vise 1.000 clients en groupes et en GIR » précise Helmut Gschwentner, directeur général. Le tour-opérateur présent en Espagne, Autriche, Belgique, au  Royaume-Uni n’a décidé de proposer l’Iran qu’au marché français.

 

*Attention ! un voyage en Iran empêche le touriste qui souhaiterait visiter les Etats-Unis par la suite d’obtenir en ligne un Esta, l’autorisation électronique d’entrée sur le territoire. Le voyageur sera contraint de remplir une demande de visa auprès de l’ambassade américaine ou d’un consulat américain.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *