Kappa Clubs : Caraïbes et Asie comme moteurs de la croissance

Production

Le tour-opérateur Boomerang affiche 32 clubs Kappa et Coralia sur l’hiver 2018-2019. La zone Caraïbes (Rép. Dom., Cancun, Haïti, Curaçao, Cuba) totalise 14 clubs dont 7 nouveaux. En Asie du Sud-Est, le TO développe les combinés circuit Kappa Découverte + séjour en club Kappa.

 

Boomerang aborde l’hiver 2018-2019 avec confiance. NG Travel, le holding propriétaire du TO, vient d’annoncer l’entrée du fonds Siparex dans son capital. Et son chiffre d’affaires a enregistré « une croissance de 31% de janvier à fin août 2018 », a précisé le 4 septembre Olivier Kervella, président de NG Travel.

 

« Nous devrions finir l’exercice 2018 au 31 décembre sur un CA de 235 M€. Soit 205 M€ pour Boomerang et environ 30 M€ pour Directours [la filiale B2C sur mesure, NDLR]. Pour un résultat, comme toujours, entre 3% et 4% du CA. »

 

Comment expliquer cette forte progression ? Une conjoncture favorable, de nouveaux contrats distributeurs et le lancement-réussi- de nouveaux produits. A l’instar des autres TO, Boomerang profite en effet de « la bonne tenue du marché français depuis un an ». Elle s’accompagne d’un « net redémarrage de la Tunisie et de l’Egypte, le Maroc étant toujours resté présent» analyse Olivier Kervella.

 

Croissance « spectaculaire » des clubs Kappa et Coralia

En 2018, le TO a vu aussi « l’impact des référencements » chez Tourcom, Havas et Thomas Cook signés en 2016 et 2017. Ensuite, grâce à sa technologie Airfox de moteur de recherche aérien, le « challenge » des circuits est relevé. L’hiver dernier, dans 7 destinations, Boomerang se lançait sur les circuits classiques et plus exclusifs, « Kappa Découverte ». « Sur un objectif annuel de 13.000 clients circuits pour 2018, nous sommes déjà à 15.000 » annonce Olivier Kervella.

 

Les clubs* constituent toutefois le principal « driver de la croissance » de Boomerang. Le TO qui proposait 20 clubs Kappa et Coralia à l’hiver 2018 en aura 32 sur l’hiver 2019. Il en annonce « au moins 53 » sur l’été prochain, contre 41 à l’été 2017. « En 2018, notre objectif est d’atteindre les 90.000 clients clubs, soit 47.000 sur Kappa et 43.000 sur Coralia », précise Olivier Kervella.

 

14 clubs Kappa et Coralia aux Caraïbes

 

La région Caraïbes, du Yucatan à la République dominicaine, compte le plus grand nombre de clubs Kappa et Coralia cet hiver. Soit 14 établissements contre 6 dans l’océan Indien et 7 en Asie du Sud-Est. Trois régions sur lesquelles Boomerang revendique « la première place en nombre de clubs ».

 

« Dans la région Caraïbes, les opportunités pour la marque Kappa sont plus nombreuses. Ici, les hôtels fonctionnent en all inclusive. C’est un élément de la charte Kappa qui va de soi quand on parle avec les hôteliers, explique Olivier Kervella. Les clients apprécient aussi les sorties culturelles que nous incluons. »

 

En nouveauté, Boomerang ajoute un Kappa Club à Curaçao et à Cancun et 2 en Rép . Dom. En Coralia, le TO en ouvre 2 à Cuba, 1 en République dominicaine et 1 à Haiti où il reprend le Lookéa Magic. L’hôtel (qui est aussi l’ex-Club Med) sera proposé en Coralia Royal Decameron à partir du 1er décembre 2018.

 

Avec l’augmentation de capacité sur la République dominicaine et Cuba, Boomerang prévoit de doubler son nombre de clients en 2019. Cette année, il devrait y accueillir, respectivement, 18.000 et 7.000 pax.

Des clubs et circuits Kappa en Asie

En Asie, Boomerang continue de déployer son offre Kappa en clubs, mais aussi en circuits. L’atout de la région ? « L’incroyable qualité hôtelière en Asie et la concurrence entre les compagnies du Golfe » pour la desserte aérienne qui permet d’« avoir de très bons prix ». Le TO innove cet hiver avec un Kappa Club au Vietnam (Sol Beach House 5* à Phu Quoc, sud) et un autre au Sri Lanka (Citrus Waskaduwa 5*, côte Ouest). « Deux clubs qui depuis l’ouverture des ventes sont demandés à 80% en combiné avec le circuit. »

 

Le TO ouvre également en Asie d’autres circuits « Kappa Découverte », un «Cambodge-Vietnam-Laos », un « Birmanie » et un « Thaïlande du Nord ». L’engouement sur la Birmanie lui donne d’ailleurs des envies de club Kappa dans le pays. « Peut-être d’ici 2020… » espère le PDG.

 

En Thaïlande, le TO propose désormais 4 Kappa Clubs dont deux nouvelles adresses. Car Boomerang voit « arriver la concurrence sur Khao Lak ». En plus du Sunsuri et du Thai Beach, le TO ouvre cet hiver Krabi (30 chambres sur 85 au Shellsea) et Ko Samui (40 chambres sur 97 au Mai Samui).

 

*Boomerang est passé de 1 à 20 clubs en 5 ans sur Kappa et de 0 à 12 en deux ans sur Coralia. Son concept de « club autrement » incluant plusieurs formules de découverte de la destination lui a permis de s’installer sur le marché. Le TO a su aussi profiter des opportunités (ex-Fram, ex-Marmara, ex-Lookéa…) …) et nouer de solides partenariats hôteliers (AMResorts, H10, Melia…).

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *