L’épidémie de Covid-19 contraint les tour-opérateurs à reporter, une fois de plus, tous les départs

Production
Pour les voyages concernés, les tour-opérateurs doivent en informer leurs clients dans les meilleurs délais. ©Adobe Stock

Les membres du SETO viennent de décider de prolonger jusqu’au 26 juin inclus le report des voyages à forfait.

 

Les tour-opérateurs français ont annoncé vendredi 15 mai le report de tous les départs prévus jusqu’au 26 juin, en raison des effets liés à la pandémie de Covid-19 et notamment la fermeture des frontières.

 

La veille, le gouvernement avait annoncé que les Français pourraient partir en vacances en France en juillet et en août, en dépit de l’épidémie, mais l’incertitude demeure sur la réouverture des frontières, à l’intérieur de l’Europe comme ailleurs.

 

En conséquence, les voyagistes se voient de nouveau contraints de reporter l’ensemble des voyages à forfait. « Compte tenu de l’évolution de la crise sanitaire et des derniers développements et décisions en matière de restriction de voyages, le SETO (Syndicat des Entreprises du Tour Operating), s’est à nouveau réuni avec les principaux tour-opérateurs opérant sur le marché français. A l’issue de cette réunion, le SETO recommande à ses membres de reporter tous les départs jusqu’au vendredi 26 juin 2020 inclus », a indiqué vendredi le SETO dans un communiqué.

6,3 millions de clients en 2019

Le syndicat précise que « Cette disposition peut être adaptée en fonction des possibilités de réouvertures de destinations suite à l’annonce de la fin du confinement en France mais également en fonction des contraintes des compagnies maritimes et fluviales ».

Pour les voyages concernés, les tour-opérateurs doivent en informer leurs clients dans les meilleurs délais.

 

Pour rappel, depuis l’ordonnance signée par le gouvernement le 25 mars, les TO ont la possibilité de proposer à leurs clients, sur une période allant du 1er mars au 15 septembre 2020 inclus, un remboursement sous la forme d’une proposition de prestation identique ou équivalente, ou par le biais d’un avoir valable 18 mois, dans le but de sauvegarder la trésorerie des opérateurs tout en respectant le droit des consommateurs.

 

A eux seuls l’an dernier, les 70 tour-opérateurs membres du SETO ont fait voyager 6,3 millions de clients. La toute première restriction en raison de l’épidémie avait été émise le 26 janvier par le syndicat et concernait les voyages organisés vers la Chine.

Publié par Céline Perronnet
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *