Solea vise 43% de croissance sur 2017-2018

Production
Solea Alexandre Espitalier Noel
Alexandre Espitalier-Noël, directeur général du tour-opérateur Solea.

Solea, le tour-opérateur spécialiste de l’océan Indien a enregistré « une croissance à deux chiffres » sur son dernier exercice. Dans sa nouvelle brochure hiver 2017-2018, il étend son portefeuille de destinations. Solea développe aussi son réseau de distribution.

Solea est « revenu dans le vert » a annoncé son directeur général, Alexandre Espitalier-Noel, jeudi 31 août. Mais sans pouvoir livrer de chiffres précis, le groupe Ciel, holding propriétaire du TO français, étant coté en Bourse.

 

Le dirigeant a toutefois indiqué que sur l’exercice 2016-2017 Solea a connu une croissance « à deux chiffres ». De quoi dépasser l’objectif de 24 M€ de chiffre d’affaires? On en saura plus « en novembre ». Rappelons que sur l’exercice précédent, Solea avait enregistré une baisse de 15% à 17 M€.

 

Sur l’année écoulée (2016-17), le TO a fait voyager « environ 11.000 pax ». L’île Maurice reste sa première destination (5.002 pax), suivie des Seychelles (1.220), de la Réunion (1.100) et Dubaï (980 pax). Pour le prochain exercice (juillet 2017-juin 2018), le TO a un objectif de 43% de hausse du chiffre d’affaires.

L’Afrique pour étoffer le portefeuille de destinations

Évidemment, l’ouverture de nouvelles destinations en Afrique dans la brochure hiver 2017-2018 doit contribuer à cette progression. D’autant que « la saisonnalité sur ces destinations est complémentaire des axes de l’océan Indien » explique le DG. Ainsi sur l’Afrique du Sud, la Namibie, le Botswana, les chutes Victoria et le Kenya, Solea se verrait bien séduire un millier de pax pour la première année. Notamment grâce aux combinés avec ses destinations de prédilection.

 

Sur les Seychelles et aux Maldives, le tour-opérateur entend se positionner comme spécialiste. Il ajoute 30% de produits dont « de la petite hôtellerie familiale traditionnelle » sur les unes et les nouveaux 5* (Lux South Ari, Kanuhura rénové, Soneva Jani…) sur les autres.

Solea enrichit son offre sur Sri Lanka et île Maurice

Autre destination que Solea renforce, le Sri Lanka. Le TO a bénéficié de l’expertise de Floréal Gavalda (ex-Kuoni qui a également œuvré à la brochure « Sri Lanka » du TO Voyage de Légende). Solea met notamment l’accent sur ses nouveaux circuits privés en 5, 7, 9 et 11 nuits.

 

Même l’île Maurice a « encore une marge de progression » indique Alexandre Espitalier-Noël. Et de préciser que Solea enregistre +53% sur la destination. Grâce à l’introduction de nouveaux établissements –le TO programme désormais les hôtels Attitude et Veranda–, Solea peut proposer de l’hébergement à travers toute l’île, « du nord au sud et d’est en ouest, en véritable spécialiste ».

 

Enfin, Solea compte sur ses partenaires agences de voyages

En pleine phase de reconquête l’an dernier, avec une identité visuelle renouvelée, le tour-opérateur est « passé de 700 à 2.300 agences qui (le) revendent ». Un nouveau commercial pour Paris vient de rejoindre l’entreprise.

 

Et le TO a un joli et complet (étiquettes bagages, stylo, carnet, sac de plage et de bain) carnet de voyages à ses nouvelles couleurs depuis un mois. « On a de très bons retours des vendeurs et de leurs clients » se félicite le DG. Référencé chez Selectour, Havas (silver), Auchan, Carrefour, Leclerc et Manor, Solea va « reprendre les discussions avec Tourcom ».

 

 

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *