Spécialiste de l’Asie, Shanti Travel s’attaque franchement au marché B2B

Production
Jérémy Grasset et Alex Le Beuan, co-fondateurs de Shanti Travel.

L’agence réceptive créée il y a 15 ans en Inde par deux Français devient tour-opérateur. Shanti Travel propose aux agences de voyages françaises du sur mesure, immersif et expérientiel. Avec 22 destinations en Asie et un bureau à Paris, l’agence a évolué avec le goût des voyageurs.

 

Shanti Travel est né en 2005 de la passion d’Alex Le Beuan pour l’Inde et le trek. L’agence réceptive a ensuite fait évoluer son offre produits en même temps que changeait sa clientèle et la demande de voyages. Depuis les débuts sur Internet qui attiraient plutôt des routards à la  recherche d’un peu d’encadrement sur des destinations particulières, Shanti Travel a grandi. En plus du Ladakh et de l’Himalaya indien des origines, l’agence basée à New Delhi propose du voyage dans 22 pays d’Asie (Japon, Vietnam, Sri Lanka, Birmanie, Indonésie…).

 

De l’aventure au sur-mesure

La palette de voyages s’est aussi étendue pour un public plus aisé, plus familial, plus en demande de confort, de gastronomie et de bien-être. L’agence réceptive a élargi sa clientèle essentiellement française aux expatriés et aux marchés anglophone et hispanophone. S’il lui manque encore la Chine, « un objectif d’ici 2 ans », Shanti Travel a déjà élargi ses horizons. En 2020, l’opérateur ouvre le Caucase (Arménie et Géorgie), l’Asie centrale (Ouzbékistan, Tadjikistan et Kirghizistan) et Taiwan. « A chaque fois, un collaborateur va s’installer sur place pour vivre comme un local, dégoter les bonnes adresses et faire le suivi qualité » précise Jérémy Grassset.

 

La marque de fabrique Shanti Travel, c’est de l’immersif, du contact avec le local. Déjà l’accueil du client se fait par un expert local francophone. Ensuite, la construction du voyage est adaptable et modifiable. « Pratiquement tous nos voyages proposent une journée chez l’habitant avec hébergement ou pas, indique le directeur de l’agence. A Bali, par exemple, on partage la vie d’une famille, depuis le marché jusqu’au repas en passant par les offrandes au temple et le travail aux champs avec une charrue à bœuf. »

 

Une offre structurée comme un TO ?

Avec un chiffre d’affaires de 9 millions d’euros pour environ 7.000 pax, Shanti Travel compte 18% de repeaters. L’agence réceptive, membre des Entreprises du Voyage, immatriculée en France avec une garantie APST et une RCP chez Allianz, ne vendait pas les vols internationaux jusqu’à présent. « On va passer par un partenaire pour proposer du ticketing » annonce Alex Le Beuan. Sur les treks, il fait désormais du départ garanti. Aujourd’hui, sa clientèle est B2C à 50%, B2B à 30% et B2B2C (via des acteurs comme Evaneos) à 20%. L’incentive (2% à 3% du CA) est un levier de croissance.

 

Shanti Travel se verrait bien adhérer au Seto. Le DMC qui a « formé beaucoup de spécialistes de régions d’Asie en poste chez d’autres TO maintenant » démarche les agences de voyages françaises. Il leur propose une très riche base de données en français sur les destinations, un outil pour faire des devis personnalisés et de la formation via une dizaine de webinars. Depuis le bureau français -qui a vocation à s’accroître-, Jérémy Grasset participe aussi à des workshops. Via la plateforme de Togezer, Shanti Travel est déjà référencé depuis un an dans le réseau Prêt à Partir. «Nous avons des valeurs communes » glisse le jeune dirigeant.

 

Tourisme responsable et compensation carbone

Dans sa démarche quotidienne, Shanti Travel se veut responsable. « 70% du staff provient des pays d’origine » déclare Jérémy Grasset. Et d’indiquer que « certains employés sont formés et accompagnés dans leur développement (acquisition d’une voiture pour un chauffeur, par exemple) ». Les clients se voient proposer une paille en bambou et une gourde en métal pour éviter le plastique, un enjeu sur une destination comme Bali.  Ils transportent dans leur voiture privée avec chauffeur « un bidon d’eau avec une pompe pour la remplir au cours de leur itinéraire ».

 

Shanti Travel s’est aussi lancé dans la compensation carbone. A partir de l’outil GES proposé par l’Ademe, ils ont calculé la quantité de tonne de CO2 émise par le staff et par les clients (hors aérien). Il en ressort un montant d’une vingtaine d’euros inclus dans les prix des voyages Shanti Travel. L’agence  se charge ensuite de répartir les sommes ainsi collectées (un budget de 90.000€) auprès d’ONG locales comme Karuna-Shechen de Matthieu Ricard.

 

Les actions sont à la fois d’ordre économique (électrification solaire, permaculture) et sociétal (aide aux femmes de régions défavorisées en Inde, programmes éducatifs au Ladakh…). « Cela évite des flux monétaires, on reste en circuit court et on peut vérifier l’utilisation des fonds » explique Jérémy Grasset.

 

Anniversaire: 15 voyages avec un expert en 2020

Fêter son anniversaire avec ses clients à travers des voyages très spéciaux. Pour ses 15 ans d’existence Shanti Travel programme 15 voyages dont 5 en Inde et 4 en Indonésie. 12 sont prévus pour des petits groupes de 12 personnes, les 3 autres s’adressent à une clientèle individuelle. Les thématiques sont variées, ancrées dans les régions et encadrées par des spécialistes. On trouvera des experts en photographie, en agronomie, en yoga, en gastronomie ou en bien-être et même « un instructeur français de la méthode Win Hof pour apprendre à résister au froid», explique Alex Le Beuan. A noter, un intéressant programme « Yoga et marathon à Bali » pour s’entraîner de façon optimale avant de participer à la course sur l’île des Dieux.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *