TUI va (re)vendre la France et l’Espagne en voiture

Production

L’offre été 2019 du tour-opérateur s’accompagne d’une nouvelle brochure de séjours en hôtels, campings… sans offre de transport intégrée. Les Lookéa et Marmara avec 76 clubs restent l’activité principale de TUI.

 

Vendre du séjour sans l’aérien pour que « le client réserve son hôtel (ou autre) chez TUI plutôt que chez Booking ».  Comme ses « sœurs » de Belgique ou des Pays-Bas, TUI France va proposer des hébergements accessibles en voiture. « Nous avons des demandes en agences pour ce type de séjour », déclare Serge Laurens, nouveau directeur général adjoint.

 

Via une brochure spécifique qui vient tout juste de sortir, TUI réunit une offre diverse d’hébergement hors package, de l’hôtel au camping en passant par le club. Et ce, dans 5 destinations : France, Espagne, Andorre, Italie, Croatie.

 

« Typiquement sur la Corse, nous avons régulièrement des demandes pour nos clubs Marmara et Lookéa sans l’avion, explique Christophe Fuss, directeur des opérations hôtels & clubs. Les gens souhaitent venir avec leur propre voiture en ferry. »

 

TUI a bien noté également que d’autres TO concurrents (Jet tours, Coralia) commercialisent du club ou de l’hôtel, autour de Barcelone, par exemple, sans l’aérien. Soit par « proximité géographique », soit par opportunité tarifaire pour « une clientèle qui réduit les coûts en voyageant en famille en voiture » précise Serge Laurens.

 

« TUI proposait déjà ce type d’offres en France il y a quelques années, indique le directeur général adjoint. Cela représentait tout de même 15.000 clients. Nous pouvons retrouver une bonne partie de cette clientèle. » Un marché modeste comparé au moteur de l’activité du TO français: les 76 clubs Marmara et Lookéa représentent plus de 450.000 clients par an pour TUI.

 

Cette offre de séjours « en voiture » ne sera disponible qu’en agences TUI Store. « Elle ne sera pas accessible en ligne » précise le dirigeant.

 

 

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *