Voyages à la carte : Secrets réalise 60% de ses ventes hors brochure

Production
Le site Web de Secrets de Voyages propose sept thématiques pour inspirer le client et le vendeur.

Le tour-opérateur haut de gamme/ luxe Secrets de Voyages se félicite de travailler avec de nouvelles agences de voyages. Intitulée « J’veux du bonheur », l’édition 2019 de son « magazine » annonce la promesse du TO déclinée sur 188 pages. Pour son back-office, Secrets est passé d’Orchestra à PGI TO, « plus adapté » à sa formule « à la carte » et « sur mesure ».

 

L’édition 2019 du « magazine » de Secrets de Voyages offre une place encore plus belle aux photos que l’an dernier. Car cette brochure a vocation à «inspirer l’agent de voyages comme son client »explique Nathalie Bueno, directrice générale du tour-opérateur. Sur cette édition 2019, le spécialiste a placé ses idées d’itinéraires au début « afin de bien montrer l’importance de la formule à la carte ». « Ces itinéraires représentent une base de travail. A 98%, nous ne les vendons pas tels qu’ils sont proposés dans le magazine. »

 

« Ce qui nous distingue chez Secrets, c’est justement cette agilité, cette capacité à créer des itinéraires en fonction des envies du client », explique la DG. Et de souligner que la signature du TO « Impossible n’est pas Secrets » est « une réalité de notre quotidien où nous satisfaisons toutes sortes de demandes, depuis des ballons à message en chambre jusqu’à une arrivée en avion privé », illustre-t-elle. « Le plus important est de répondre au besoin qu’a le client d’être reconnu et pris en charge. »

 

Des agences conquises ou fidélisées

Secrets de Voyage se félicite de voir que « les agences de voyages osent nous interroger quand elles cherchent des choses originales, moins normées ».  « Si leur client a un rêve, elles savent qu’elles pourront le trouver avec Secrets, résume Nathalie Bueno. C’est ainsi que dans nos ventes, 60% des produits sont hors magazine. » La DG annonce 350 agences partenaires contre environ 200 lors de la reprise du TO il y a 3 ans. Le référencement chez Manor et Havas (Silver) correspond bien à sa gamme de clientèle.

 

Secrets de Voyages se targue d’offrir de « magnifiques » carnets de voyages avec descriptif, photos… et une nouvelle collection de maroquinerie « en orange et en gris ». « Nous avons changé la taille des sacs, le modèle est urbain ou plage. Quand on les présente, lors de nos déjeuners formations une fois par mois, les agences adorent » explique Nathalie Bueno.  La seconde partie du « magazine » est constituée d’ une sélection d’hôtels. « On retrouve les grands classiques des belles adresses mais aussi quelques hôtels qui par leur charme ou leur histoire particulière sont des… Secrets. »

 

Un nouvel outil de back-office

Du côté de la technologie, Secrets de Voyages a tout changé le 1er janvier 2019. Il a choisi la solution informatique de PGI TO « plus adaptée à notre activité de sur-mesuriste » pour tout ce qui est devis, facturation et CRM. Et la DG de rappeler que « pour un client Secrets, il est très important que ses préférences (conciergerie à destination, attentions spécifiques, etc.) soient suivies. D’autant qu’il nous interroge très souvent sur plusieurs lieux possibles, avec la même demande en termes de service ».

 

Le site Web, secretsdevoyages.com, contient plus d’offres que le magazine. L’inspiration y est thématique: « Toi & Moi », « Urban Culture », « Evasions nomades »… L’agent de voyages n’y fera pas de résa en ligne mais il pourra l’utiliser comme un complément au magazine.  « La construction d’un voyage à la carte nécessite toujours un mail ou un appel à la réservation » précise Nathalie Bueno. Sur les résultats de Secrets, la directrice générale précise « avoir rempli nos objectifs pour 2018 » et « être en avance de 14% sur la même période de l’an dernier. »

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *