La Réunion & Gilets jaunes : les tour-opérateurs proposent de reporter sans frais des voyages

Production

Les tour-opérateurs communiquent sur les 4 dispositions en place d’ici au 25 novembre à l’île de La Réunion. Durant cette semaine de violence autour des manifestations des Gilets jaunes, le Seto (syndicat des entreprises de tour operating) compte 900 clients à La Réunion. Les TO soulignent le caractère exceptionnel et imprévisible de la situation.

 

Alors que le préfet de la Réunion a annoncé une extension du couvre-feu à la nuit du samedi 24 au dimanche 25 novembre, le Seto a diffusé un communiqué concernant les voyages à La Réunion.

 

Le Syndicat des entreprises du tour operating rappelle la situation sur place, notamment « les problèmes de circulation dus aux blocages des Gilets jaunes qui continuent à pénaliser la vie quotidienne ainsi qu’une partie des services touristiques ».

 

4 mesures pour les départs

Le Seto liste les 4 possibilités s’offrant aux voyageurs ayant un départ, dans le cadre d’un forfait, d’ici au dimanche 25 novembre :

  • partir comme initialement prévu à l’île de La Réunion, sachant qu’il est possible que certaines modifications de programme interviennent en fonction de la situation locale

 

  • reporter leur voyage sur l’île de La Réunion (report sans frais, valable 6 ou 12 mois, selon la programmation du TO)

 

  • reporter immédiatement leur voyage sur l’île Maurice

 

  • annuler leur voyage dans le respect de la nouvelle Directive sur les voyages à forfait, en vigueur pour les réservations depuis le 1er juillet 2018.

 

3 possibilités pour les clients sur place

Pour les clients, en voyage à forfait, actuellement sur place, le Seto a énoncé trois dispositions. Elles sont valables d’ici au dimanche 25 novembre.

 

  • Dans le cadre d’un séjour avec location de voiture, d’un autotour ou d’un combiné avec l’île Maurice, les TO proposent aux clients qui le souhaitent de: ->continuer ou interrompre leurs voyages dans les meilleures conditions possibles
    ->reporter immédiatement leur voyage sur l’île Maurice

 

  • Dans le cadre d’un séjour balnéaire à l’hôtel (sans location de voiture), les TO signalent aux clients de
    -> prévoir des modifications dans les transferts de/ à l’aéroport.

 

Le Seto précise que ses membres comptent environ 900 clients en voyages à forfait sur l’île. Le syndicat annonce qu’il communiquera sur l’évolution de la situation locale au plus tard lundi 25 novembre.  « Certaines informations permettent d’espérer qu’après les actions annoncées pour ce week-end, la circulation (dans l’île) pourrait se détendre » indique le Seto.

 

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *