IFTM Top Resa : « L’agent de voyages est redevenu le VIP du salon »

Salon IFTM Top Resa
@DSM

La 39e édition qui s’est déroulée du 26 au 29 septembre 2017 dans le hall 1 du parc des Expositions de la porte de Versailles a enregistré la venue de presque 32.500 professionnels, soit selon l’organisateur, Reed Expositions, une progression de 5% par rapport à l’an dernier. La plupart des exposants n’ont d’ailleurs pas caché leur satisfaction après ce cru 2017.

 

« Une 39e édition en totale synergie avec le dynamisme du secteur », affirme Frédéric Lorin, directeur du salon et ravi de la création des trois nouveaux espaces cette année : Village du Digital, Village de la Montagne et Village du Tourisme durable. « Un IFTM Top Resa à la dynamique relancée, à l’enthousiasme affiché par les participants et un Village Digital qui n’aura pas désempli. Une belle promesse sous-jacente pour 2018 » se réjouit Frédéric Vanhoutte, à l’origine de ce Village du Digital.

 

Chez Air France, on se félicite de cet IFTM Top Resa qui attire « de plus en plus d’acheteurs » et réussit donc son pari de devenir « un salon multi-cibles ». Michel Dinh, patron d’Havas Voyages, y va aussi de son compliment : « Par ses nouveautés, IFTM Top Resa a présenté notre industrie de façon dynamique et pertinente. L’entrée remarquée du digital sur le salon a permis aux professionnels d’apprécier les grands changements des années futures ».

 

Pour Tatiana Delhumeau d’APG France, « c’est tout simplement la meilleure édition. Avec 44 rendez-vous en trois jours, on peut dire que nous avons bien travaillé et comme nous avions pas mal d’espace (60 m2), nous avons pu mutualiser les rendez-vous. Comme d’habitude nous avons mixé travail efficace avec un peu de folie : le networking champagne, l’appareil à selfies, ou encore l’APG Academy Quizz qui nous a permis de faire gagner 45 valises. Nous envisageons de doubler la surface de notre stand l’année prochaine ».

 

Sur le stand de la Dominique, on se satisfait d’avoir conservé le stand. « Nous avons reçu de nombreux témoignages de soutien et ainsi pu préparer l’après ouragan Maria » explique Virginie Le Norgant, directrice du Groupe Expression qui représente en France la destination.  » Cette édition était résolument positive, constructive et axée business. Avec l’annonce de la multiplication de nos départs du Havre, nous avons rencontré nos partenaires agents de voyages qui représentent 90% des ventes. Ce qui est bien sur ce salon, c’est qu’on voit tout le monde » indique Patrick Pourbaix, directeur général France, Belgique et Luxembourg de MSC Croisières.

 

Hormis sur le point du nombre insuffisant de toilettes –pour les femmes surtout–, difficile de trouver des exposants non satisfaits. « J’étais plutôt sceptique avant de venir mais durant ces 4 jours, je n’ai pas levé le nez du comptoir. Beaucoup de contacts. Je ne sais pas si c’est moi ou la marque, mais je suis très content » résume Philippe Rouas, directeur des ventes de Ponant. Même constat pour Patrice Caradec à la tête de Bravo Club: « Un monde fou est venu nous voir de tous les réseaux. Les gens nous disent qu’on fait le buzz, indique-t-il, mais je crois que c’est surtout la curiosité pour nos produits clubs et la nouveauté. On est fatigués mais heureux ».

 

Muriel Nouchy a particulièrement salué le succès de la Travel Agents Cup qui se transforme en « véritable travel agents pride » et une fréquentation de son stand Californie, « en hausse de 15% » par rapport à l’an dernier. « Vivement l’année prochaine! » souhaite la directrice de Visit California en France. Autre satisfecit, celui de Nicolas Ivaldi, qui a vu « énormément d’agents de voyages sur le premier, le deuxième et le troisième jour, c’est vraiment le retour des vendeurs. Peut-être aussi que l’emplacement de notre stand était bon, [juste de l’autre côté de l’allée des réseaux, NDLR] en tout cas c’est très positif. On a eu beaucoup de contacts ».

 

Un retour des agents de voyages très apprécié aussi par Thiery Maillet, directeur des ventes de la Française des Circuits et maire-adjoint du Village des TO, qui souligne l’atout du hall 1 « beaucoup plus accessible que le 7 » et revient sur « la grande réussite de la soirée TO, sur une péniche avec vue sur les plus beaux monuments de la capitale. 90% de vendeurs étaient présents ». « J’ai l’impression que l’agent de voyages est redevenu le VIP du salon, ajoute-t-il. C’est une bonne nouvelle. Nous réfléchissons déjà sur les 40 ans de Top Resa l’an prochain. »

 

Reste à savoir si ceux qui ont fait le choix cette année de ne pas exposer (Top of Travel, Jet tours, Kuoni, etc.) reviendront l’an prochain. Certains opérateurs visiteurs (et non-exposants) sont aussi contents de cette édition. « Nous sommes venus à trois le matin et en plein après-midi nous n’avions pas encore réussi à nous recroiser tellement nous avons eu de rendez-vous » remarque Philipe Sangouard, à la tête de Boomerang (Kappa Clubs).

 

Outre une fréquentation du salon en hausse de 5% par rapport à 2016, Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage, retient « un vent d’optimisme et de dynamisme régénérateur » qui a soufflé sur l’IFTM-Top Resa. « C’est un très bon indicateur pour la saison à venir » assure le dirigeant.

Publié par David Savary

Journaliste – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *