Tous les vols Aigle Azur annulés vendredi soir, les EDV avaient anticipé avec un référé pour protéger les clients des agences

Transport

Devant la situation « très inquiétante » d’Aigle Azur, qui a annulé tous ses vols à partir de vendredi soir, les Entreprises du Voyage (EDV) faisaient savoir dès jeudi, avant l’annonce de la compagnie, préparer « une assignation en référé afin d’obtenir la mise sous séquestre des fonds dont dispose ou va disposer IATA afin de permettre une compensation en faveur des agences de voyages en cas d’arrêt définitif de l’activité d’Aigle Azur ».

 

 

Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage, le déclarait hier dans nos colonnes : « Nous faisons face à la plus grosse faillite d’une compagnie aérienne depuis Air Lib ». Il ne croyait pas si bien dire, la compagnie a annoncé jeudi annuler tous ses vols à partir de vendredi soir.

Dans ces conditions, précisait EDV avant cette annonce, « nous préparons une assignation en référé afin d’obtenir la mise sous séquestre des fonds dont dispose ou va disposer IATA afin de permettre une compensation en faveur des agences de voyages en cas d’arrêt définitif de l’activité d’Aigle Azur ».

Par ailleurs, indique le syndicat, « nous suggérons aux agences agréées de mettre dès ce matin les billets Aigle Azur non volés (AR) en remboursement ». En conclusion, les Entreprises du Voyages vont suivre de « très près la situation d’Aigle Azur ».

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *