Air France : L’intersyndicale veut fortement durcir le conflit

Transport
air france klm

Il fallait s’y attendre, le niveau de rémunération de Benjamin Smith, le futur directeur général d’Air France KLM, donne du grain à moudre à l’intersyndicale Air France.

 

L’intersyndicale Air France, qui réclame depuis 9 mois maintenant un rattrapage sur les salaires ne digère pas le fait que le conseil d’administration d’Air France – KLM ait acté « l’augmentation de 354% de la rémunération » du futur directeur général d’Air France – KLM, Benjamin Smith. Ce alors, que « les salariés sont les seuls à qui l’on oppose l’absence du DG de la holding AF-KLM (alors qu’il est déjà nommé) comme excuse hypocrite à l’immobilisme salarial ». Et d’ajouter « le constat amer concerne également le fait que l’absence de toutes grèves depuis près de 4 mois n’a permis aucune reprise des discussions sous aucune forme ». Une absence de grèves estivales qui pourrait bien déboucher sur une reprise en fanfare du mouvement à la rentrée.

 

En effet, l’intersyndicale explique qu’elle «ne laissera pas perdurer plus encore cette situation : « L’attitude totalement irresponsable des dirigeants d’Air France amène les organisations syndicales à conclure que seul un fort durcissement du conflit qui a débuté  il y a 9 mois maintenant est susceptible de forcer ces dirigeants à y mettre définitivement un terme ». Coup de pression ou volonté réelle et partagée de faire redémarrer la grève ? On le saura bientôt puisque l’intersyndicale « rendra publique sous peu les actions qu’elle proposera à l’ensemble du corps social de la compagnie Air France pour rattraper et mettre fin définitivement au blocage des salaires ».

 

Rappelons que l’impact des dernières grèves sur les résultats du 1e semestre a été chiffré à 335 millions d’euros.

 

 

 

 

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *