Astronaute, champagne et Patrouille de France : Air France offre un vol de rêve à son Dreamliner

img_2297

Pour une compagnie aérienne, recevoir un avion d’un nouveau type, c’est toujours un grand moment. D’abord d’en terme purement opérationnel, mais également d’un point de vue symbolique.

L’arrivée du Boeing 787-900 au sein de la flotte d’Air France ne fait pas exception à la règle. Pour fêter son arrivée, la compagnie a organisé un véritable tour de France en guise de vol inaugural. Un tour de France qui s’est révélé plein de surprises pour les invités de la compagnie. Outre un service de gala prodigué par un équipage aux petits soins et le survol de paysages magnifiés par une météo offrant une visibilité parfaite, c’est par un message venu de très loin que la délégation a été accueillie.

Un message venu de l’espace

Impossible, pour tout dire, pour un message de venir de plus loin puisque c’est Thomas Pesquet, spationaute et pilote Air France, qui l’a envoyé depuis la station spatiale internationale.

img_2306

Après avoir survolé les Alpes, l’avion s’est ensuite dirigé vers la côte Atlantique en passant par la Provence. Mais du côté de Marseille, le commandant de bord a décidé de quitter son altitude de croisière pour commencer à descendre.

Une escorte prestigieuse

Il n’avait rien dit mais en fait, il avait rendez-vous quelques milliers de pieds plus bas avec la Patrouille de France venue en voisine saluer l’arrivée du dernier fleuron d’Air France. Une rencontre qui n’a manqué ni de panaches, ni de virages sur l’aile. Retour ensuite au-dessus des 10 000 mètres pour naviguer vers le Mont Saint Michel en passant par le Périgord, Bordeaux, La Rochelle et Nantes, avant de boucler la boucle et de se poser à Charles-de-Gaule.

img_2335

L’appareil – le 500ème à être sorti des chaines de montage du constructeur de Seattle – effectuera encore 4 vols de ce type avec cette fois  à son bord des passionnées qui ont acheté les billets qu’Air France a commercialisé pour l’occasion. Dès lundi il sera positionné sur la route Paris – Le Caire (qui est suffisamment courte pour permettre de multiplier les rotations afin d’aguerrir les équipages) avant, sans doute, de découvrir des horizons plus lointains au fur et à mesure de l’arrivée de ses petits frères dans la flotte.

Un tout nouveau siège en premium économie

Air France a choisi d’implanter 276 sièges à bord de ses Dreamliner : 30 en classe affaire (en 1/2/1), 225 en classe économique (3/3/3) et 21 en premium économie (2/3/2). Le siège qui équipe les 4 rangées de cette dernière classe est d’ailleurs l’une des attractions de cet avion aux performances énergétiques supérieures à tout ce qui existait jusqu’à présent dans la flotte d’Air France.

img_2309

En effet, Ce siège prémium conçu par Zodiac Aerospace est équipé d’une coque fixe offre un confort largement supérieur à ses prédécesseurs qui équipent les autres long-courriers d’AF : son assise est plus large de 2,5 cm, il s’incline à 130° (soit 7 de plus), les rangées gagnent 5cm d’espace et enfin il dispose d’espaces de rangement supplémentaires

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Vos réactions

  1. Malheureusement cet appareil, comme d’ailleurs l’Airbus A350, n’offre que des rangées de trois sièges en classe éco. Fini la tranquillité lorsque que l’on voyage à deux. Quelle régression…

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *