Corsair chassée de la route Paris – Dakar

Transport

C’était prévisible. L’arrivée programmée d’Air Sénégal va pousser Corsair à se retirer de la route Paris – Dakar.

 

La direction de l’aviation civile sénégalaise (ANACIM) a en effet informé Corsair que son autorisation d’exploiter la ligne Paris-Dakar expirerait le 31 janvier 2019. Route qu’elle assure depuis 6 ans (aujourd’hui à raison de 7 vols par semaine). Une décision motivée par le fait que la nouvelle Air Sénégal souhaite exploiter cette route à compter du 1e février 2019.

 

Déjà en octobre 2017, la presse sénégalaise faisait état d’un départ de Corsair pour cause de retour de la compagnie sénégalaise. A l’époque la direction de la compagnie française ne s’était pas émue outre mesure de la nouvelle. Il faut dire qu’Air Sénégal était encore au stade embryonnaire, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui puisque la compagnie opère en moyen-courrier et qu’elle a commandé des appareils long-courrier.

 

Rappelons que l’accord bilatéral qui régit les relations entre la France et le Sénégal prévoit qu’entre Paris et Dakar deux compagnies sont désignées pour voler jusqu’à 7 fois par semaine, l’une française (en l’occurrence Air France), l’autre sénégalaise. En l’absence de compagnie sénégalaise suite à la disparition de Sénégal Airlines, Corsair a donc été autorisée à exploiter la ligne par les autorités sénégalaises.

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.