Easyjet : Bientôt des vols en correspondance avec Singapore Airlines

Transport
Easyjet

Easyjet s’associe avec Singapore Airlines afin d’offrir des correspondances aux voyageurs entre l’Europe et l’Asie du Sud-Est, grâce à son outil « Worldwide by Easyjet ».

 

Et une de plus ! Easyjet a annoncé que Singapore Airlines et la filiale low-cost Scoot allaient rejoindre  sa plateforme de correspondances « Worldwide by Easyjet », connectant ainsi ses clients à l’Asie du sud-est avec Singapore Airlines via l’aéroport de Milan Malpensa et Scoot via Berlin Tegel. La mise en place de ce service est attendue d’ici la fin de l’année.

 

Lancé l’année dernière, « Worldwide by Easyjet » est le premier service global de correspondance lancé par une compagnie aérienne européenne low-cost.

 

Singapore Airlines et Scoot rejoignent les compagnies déjà partenaires de « Worldwide by Easyjet », à savoir : Thomas Cook, Norwegian, WestJet, Loganair, La Compagnie, Corsair, Neos et Aurigny.

 

Les Français pourront rejoindre l’Asie du Sud-Est avec Singapore Airlines via le hub de Milan Malpensa, pour les passagers au départ de Paris Charles de Gaulle, Nantes, Bordeaux et Toulouse, ou bien via Berlin Tegel avec Scoot pour les passagers en provenance de Bâle Mulhouse, Biarritz, Bordeaux, Lyon, Marseille, Montpellier, Nice, Paris Orly, et Toulouse.

 

La low cost explique que des dizaines de milliers de clients Easyjet utilisent actuellement « Worldwide by Easyjet » à travers les plus grands hubs européens incluant Gatwick, Milan Malpensa, Berlin Tegel et Venise Marco Polo, et dans les prochains mois Paris Charles de Gaulle, Paris Orly, Amsterdam Schipol, Manchester et Édimbourg.

 

Pour Johan Lundgren, PDG d’Easyjet « « Worldwide by Easyjet » s’est développé rapidement depuis son lancement il y a 12 mois. Plus de la moitié des vols d’Easyjet et 53 millions de clients pourront se connecter aux vols de nos compagnies partenaires ainsi qu’aux autres vols d’Easyjet, via une seule réservation sur notre plateforme en ligne (…) Nous continuons d’intégrer davantage de compagnies et d’aéroports européens au projet « Worldwide by Easyjet » avec des discussions d’ores et déjà avancées, avec des compagnies situées au Moyen-Orient, entre autres ».

 

Avec « Worldwide by Easyjet », ce modèle est revu, grâce au « Self-connect » et des partenariats de vente, via un hub digital et virtuel offrant une connectivité simplifiée et optimisée.

 

Easyjet rappelle que « Worldwide by Easyjet » n’a aucun impact sur sa ponctualité, son utilisation des actifs ou son modèle d’exploitation. Le sytème implique un «temps de correspondance minimum» de 2 heures 30, « ce qui donne aux clients suffisamment de temps pour effectuer le transfert entre les vols et / ou les terminaux ». Si un passager venait à manquer un vol en correspondance, il serait automatiquement transféré sur le prochain vol disponible.

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *