Files d’attente à Orly : Quand le patron d’Air Caraïbes écrit à Trump !

Un président de compagnies aériennes françaises qui écrit au président des États-Unis d’Amérique il faut avouer que ce n’est pas banal. Sur quel sujet Marc Rochet a-t-il bien pu vouloir sensibiliser Donald Trump ? Eh bien il s’agit d’un dossier qui lui tient particulièrement à cœur, à savoir la saturation des aéroports franciliens.

 

Comme l’a révélé notre confrère Les Echos, Marc Rochet s’est donc fendu d’une missive adressée au président Trump. Dans cette lettre que nous nous sommes procuré, le patron d’Air Caraïbes et de French Blue, deux compagnies qui opèrent à Orly, explique au Président américain à quel point les aéroports parisiens sont « à ce jour, déjà presque totalement saturés, avec des files d’attente et des contrôles de sécurité interminable (…) les vols affichent jusqu’à 3 heures de retard, et ces délais vont encore s’allonger lors du week-end prochain ».

Week-end de grands départs à Orly

Le week-end prochain, jours de grands départs en vacances, est aussi celui qui doit voir le président Trump assister aux cérémonies du 14 Juillet. Or, que demande Marc Rochet à Donald Trump ? Eh bien, tout simplement de ne pas rajouter à une situation déjà très tendue en venant atterrir avec Air Force One à Orly. Il lui suggère plutôt d’aller se poser au Bourget, ou en plus d’être « à l’écart des gigantesques flux de passagers », il marchera « dans les traces de Lindbergh ». Pour le moment, « POTUS » n’a toujours rien twitté à propos d’un éventuel changement d’aéroport…

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Vos réactions

  1. Oui, Mac Rochet a parfaitement raison, car si Trump souhaitait une parfaite sécurité, Le Bourget ou d’autre Aéroport militaire pouvait parfaitement faire l’affaire.
    La morgue de trump est insupportable

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *