Grève: Air France annule 25% de ses vols intérieurs mardi 10 décembre

Transport

A la demande de la Direction générale de l’Aviation civile (DGAC), Air France a annoncé des réductions sur son programme de vols. Mardi 10 décembre, seuls les long-courriers ne seront pas affectés.

 

Quatre syndicats nationaux (CGT, FO, Sud et Solidaires) réunis en une intersyndicale ont appelé à une nouvelle journée de mobilisation interprofessionnelle mardi 10 décembre. Depuis les manifestations du  jeudi 5 décembre, ils réclament le retrait du projet de loi sur les réformes.

 

Cela fait 5 jours que les (mauvaises) conditions de transport sont à peu près les mêmes à la SNCF et à la RATP. Pour le rail, le nombre de trains en circulation est encore fortement réduit ce mardi (en moyenne 1 train sur 5). Pour le métro parisien, seules les lignes automatisées (1 et 14) circuleront normalement.

 

 

Pour l’aérien, c’est l’Usac-CGT qui a appelé à continuer la grève le 10 décembre. Le syndicat majoritaire à la Direction générale de l’Aviation civile (DGAC) dénonce un « projet de loi inique » qui « nous condamne tous à travailler plus longtemps (…)  avec des pensions plus faibles ».

 

En conséquence, la DGAC a demandé aux compagnies aériennes de réduire de 20% leurs programmes de vols au départ et à l’arrivée. Sont concernés les aéroports de Paris (Orly et Roissy, Beauvais, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux.

 

Chez Air France, la compagnie a annoncé que 25% des vols intérieurs seront annulés. Sur le moyen-courrier, 90% des vols sont maintenus et 100% en long-courrier.

 

Les conditions de circulation sur les routes sont également perturbées. Lundi matin, 9 décembre, sans manifestation, ont été relevés 600 km de bouchons en Ile-de-France au lieu de « 200 km habituellement ». La DGAC recommande aux passagers de vérifier l’état de leur vol (maintenu ou annulé) avant de s’engager sur les routes des aéroports.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *