Grève nationale du 13 février : La Belgique ferme son espace aérien

Transport

On dirait bien que Brussels Airlines a eu du nez. La compagnie belge a en effet décidé dès hier (lundi 11 février) d’annuler l’ensemble de son programme de vols face au mouvement social que va connaitre la Belgique le mercredi 13 février. De fait, c’est aujourd’hui Skeyes (ex-Belgocontrol) qui prend la décision de fermer l’espace aérien belge à compter de ce soir 22 heures.

 

« Malgré tous les efforts déployés par la direction » de Skeyes (ex-Belgocontrol), le contrôle aérien belge, « l’entreprise n’a pas une connaissance suffisante de l’occupation en personnel pendant la grève nationale six heures avant le début de l’action qui démarre ce soir » indique Skeyes dans un communiqué. Les employés de Skeyes ne sont en effet pas tenus de divulguer leur intention de travailler ou non pendant des actions syndicales.

 

« Il n’y pas de certitude quant au nombre d’employés pour occuper un nombre limité de postes cruciaux. C’est pourquoi Skeyes se voit contrainte de ne pas autoriser le trafic aérien entre mardi 12 février 22h et mercredi 13 février 22h » indique le gestionnaire du trafic aérien dans un communiqué.

 

Le management indique prendre « ses responsabilités en assurant la sécurité du trafic aérien ». Compte tenu de la grande incertitude quant à l’occupation de certains postes cruciaux dans les services opérationnels, cette garantie ne peut être donnée qu’en n’autorisant pas le trafic aérien.

 

Les contrôleurs aériens de Skeyes guident en moyenne plus de 3000 avions chaque jour. L’entreprise publique autonome est active au cœur de l’Europe, dans un des espaces aériens les plus denses et complexes du continent. Skeyes est présente à Brussels Airport ainsi qu’aux aéroports d’Anvers, de Charleroi, de Courtrai, de Liège et d’Ostende. Skeyes gère les mouvements de vol au-dessus de la Belgique et d’une partie du Luxembourg jusqu’à une hauteur de 7 500 mètres (l’espace aérien supérieur des pays du Benelux et de l’Allemagne du Nord-Ouest est géré conjointement par le centre Eurocontrol de Maastricht).

 

Skeyes est membre du FABEC, bloc d’espace aérien commun (Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Allemagne, France et Suisse) dont le but est d’améliorer l’efficacité de la navigation aérienne au cœur de l’Europe dans le cadre du Ciel unique européen.

 

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *