Trajets en autocar : SoBus change de nom et devient Kombo

Transport
Matthieu Marquenet, PDG de Kombo

SoBus, moteur de réservation de billets de bus, adopte un nouveau nom : Kombo. Le site veut mettre en place une stratégie plus large visant à intégrer le train afin de fournir une solution de transport à travers l’Europe. A noter que la société a signé des accords de distribution avec trois opérateurs de train en Europe.

 

 

Pourquoi « Kombo » ? Parce que « Kombo » évoque à la fois l’élargissement à d’autres moyens de transport et la technologie permettant de combiner les billets.

 

Un contexte réglementaire favorable

 

Avec la législation européenne, le secteur du transport ferroviaire s’ouvre à la concurrence. En France, de nouveaux opérateurs, comme Flixtrain ou Thello ont déjà officialisé leur intention d’exploiter de nouvelles lignes dès 2020. Cette concurrence a déjà fait ses preuves dans différents pays. En Italie par exemple, la compétition entre les deux opérateurs a fait baisser les prix, tout en voyant le nombre de passagers augmenter. Sur la liaison Rome-Milan, le train est passé de 36% de parts de marché en 2008 à 75% aujourd’hui, supplantant l’avion.

Plus de moyens de transports

Depuis 10 ans, l’innovation dans le transport est plus forte que jamais. De l’autocar au covoiturage en passant par Velib ou la trottinette électrique, le consommateur a le choix. Matthieu Marquenet, PDG de Kombo, détaille la problématique devant un public d’investisseurs à Station F.  « La mobilité devient aussi plus complexe. Avec la croissance des offres de transport, l’accès à toutes les solutions sur une seule plateforme est devenue une nécessité, plus qu’une opportunité commerciale. (…) Notre mission est simple. Rendre le voyage plus simple et moins cher. Pour tous. »

Présentant la nouvelle stratégie commerciale, il explique : « Le nouveau nom de Kombo porte la mission et les valeurs de l’entreprise : la simplicité en cinq lettres, l’ambition avec un nom international, et la combinaison de tous les transports ».

Nouveau nom et nouvelles ambitions

 

L’annonce intervient à un moment charnière. « Avec 250 compagnies de bus et de covoiturage, le temps est venu d’étendre notre offre aux trains. Nous avons signé des contrats avec trois opérateurs ferroviaires leaders en Europe et nous nous laissons deux ans pour couvrir le continent » poursuit Matthieu Marquenet, qui va pouvoir s’adresser à un marché dix fois plus grand.

« Ce n’est pas simplement un changement de nom », poursuit Clément Hugon, Directeur Technique de la société. « La nouvelle marque va de pair avec un développement technologique qui rend notre plateforme totalement « scalable ». Sur ce marché global, la rapidité d’exécution est le principal facteur clé du succès. » En complément de ce nouveau nom, Kombo annonce également la sortie de son application mobile pour Android. L’application Kombo est disponible dès aujourd’hui.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *