Menu
S'identifier

Destinations

Vos clients doivent impérativement aller en Chine ? Des solutions existent !

Publié le : 03.02.2020 I Dernière Mise à jour : 03.02.2020

Image

Si les compagnies aériennes sont nombreuses à avoir annoncé la suspension de leurs liaisons avec la Chine, il est pourtant encore possible de s'y rendre. Voici quelques conseils à apporter à vos clients.


 
Oui, la Chine est encore accessible... La découverte du coronavirus à Wuhan, dans le centre du pays, a poussé de nombreuses compagnies à suspendre tous leurs vols en direction de la Chine, en raison notamment de la baisse de la demande ou d'inquiétudes de la part des salariés. Si c'est le cas des compagnies Air France, Lufthansa ou British Airways, d'autres compagnies poursuivent pourtant leurs vols entre la France et la Chine.
 
C'est le cas notamment de quelques compagnies chinoises, à l'instar d'Air China, China Eastern Airlines ou China Southern Airlines, qui continuent de desservir leur pays, au départ de Paris par exemple mais aussi d'autres plateformes de connexion dans le monde comme Dubaï.
 
Appel à la vigilance
 
Si vos clients, notamment les voyageurs d'affaires, souhaitent ainsi toujours partir en Chine, des vols directs ou avec escale existent donc. Mais, les professionnels du tourisme appellent tout de même à la vigilance. « Avec la crise qui évolue rapidement d'un jour à l'autre et un nombre croissant de compagnies aériennes qui annulent leurs vols vers la Chine, un suivi attentif est requis », souligne Olivier Pondi de ForwardKeys, spécialiste de l'analyse de données dans le secteur du transport aérien et du voyage.
 
De son côté, le ministère des Affaires étrangères appelle les ressortissants français à se renseigner auprès de leur compagnie aérienne et du pays de destination en préalable à tout déplacement ou transit par l’un des aéroports de Chine continentale, de Hong Kong ou de Macao.
 
Wuhan, la ville chinoise à l'épicentre de l'épidémie du nouveau coronavirus qui a tué plus de 360 personnes en Chine, est coupée du monde depuis le 23 janvier, tout comme la province du Hubei dont elle est la capitale. Un cordon sanitaire interdit à quelque 56 millions d'habitants de sortir de cette zone.
 
À lire aussi - Virus en Chine : ce qui est mis en place dans les aéroports

Auteur

  • la rédaction avec l'AFP

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format