USA: en Californie, la Highway 1 va (enfin) rouvrir entièrement à la circulation

Destination
Le remplacement du pont Pfeiffer Canyon a empêché la circulation sur la route Highway 1 dans un premier temps, en 2017.

Les travaux sur la mythique route « Pacific Coast Highway » de la côte californienne devraient être achevés le 20 juillet. Les voyageurs amoureux de Big Sur vont pouvoir profiter des superbes paysages le long de l’océan Pacifique. La Highway 1 sera restée fermée pendant un an et demi.

 

Ça fait près d’un an et demi que les itinéraires de voyages sur la côte californienne dite « Pacific Coast Highway » ou « Highway1 » sont modifiés. Depuis la mi-février 2017, les touristes sont obligés de contourner la zone de Big Sur. Empruntant la route intérieure qui traverse la région viticole de Paso Robles, ils ne profitent pas des paysages sauvages de la côte entre Carmel, au nord, et Cambria, au sud. (voir carte ci-dessous)

 

Un glissement de terrain historique

En cause? La nature qui se joue des infrastructures. D’abord, les travaux de remplacement du pont Pfeiffer Canyon ont coupé la route.  Fragilisé par les pluies et les glissements de terrain de janvier 2017, le pont a dû être démoli puis reconstruit. Il est situé sur la route au nord des hôtels de luxe Post Ranch Inn et Ventana Big Sur. Les travaux auront duré huit mois, jusqu’en octobre 2017.

 

 

Entre-temps, en mai, un énorme éboulement a déversé sur la route une tonne de pierres, de terre, de roches, etc. à la hauteur de Mud Creek. Il n’y avait pas eu un tel glissement de terrain depuis 1983 selon une responsable de la Direction des transports californiens (Caltrans).

 

Prévue pour septembre, la fin des travaux de remise en état de la route a été avancée au 20 juillet selon la presse locale (voir vidéo d’ABC7 ci-dessous). Entre le pont et l’éboulement, environ 50 kilomètres sur cette Highway1 ont été impraticables pendant près d’un an.

Reprise des itinéraires

Les voyageurs en Californie devraient donc pouvoir à partir de la fin du mois de juillet à nouveau pouvoir suivre cette route de Los Angeles à San Francisco, ou inversement.  « Deux à trois jours sont à prévoir entre (ces deux villes) pour prendre le temps de sillonner la côte et de s’émerveiller devant les paysages » explique l’office de tourisme, Visit California.

 

La route côtière Highway 1, surnommée California Dream Road », est un must des programmes d’autotour en Californie. « Cette route panoramique est parsemée de petites merveilles : plages et criques isolées, falaises vertigineuses, forêts de séquoias et petites villes côtières au charme inégalable », précise l’OT.

-
Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.