La SNCF automatise le comptage de ses passagers

i-tourisme

La SNCF mettra en place dans quelques mois un dispositif de comptage automatique des passagers dans certaines gares, afin d’offrir un service adapté à l’augmentation des flux.

 

Alors que la gare Montparnasse a subi une panne électrique géante jusqu’à ce vendredi, la SNCF annonce qu’elle mettra en place au printemps prochain un système de comptage de ses voyageurs en temps réel. Il doit permettre de renforcer la sécurité et “d’agir plus vite en cas d’incident”, a indiqué le directeur général de SNCF Transilien, Alain Krakovitch. Le dispositif, appelé TCO Voyageurs, permet de visualiser en direct via les tableaux de contrôle optique le nombre de voyageurs à la fois dans les trains et dans les gares. Ces déplacements sont analysés par un ensemble de caméras intelligentes, de wifi et de capteurs. Si ces nouveaux outils participent à une meilleure gestion des flux, ils incitent aussi les opérateurs de gare à anticiper des trajets de substitution en bus, s’il faut évacuer un train par exemple.

 

Connaître la fréquentation de manière précise

 

Le système sera testé dès avril sur la ligne C du RER pour commencer. Cette volonté d’automatiser le comptage des passagers pour améliorer leur sécurité et leur confort n’est pas nouvelle. En 2012, un projet pilote avait pour la première fois été initié à la gare Montparnasse. La technologie utilisée était alors celle des caméras de vidéo-surveillance afin de comprendre l’usage d’une gare et notamment les parcours des visiteurs. En 2015, « cinq gares tests », Choisy-le-Roi, Bois-Colombes, Le Stade, Colombes, Melun avait été équipées de capteurs high-tech (censeurs thermiques, des capteurs Wi-Fi, des vidéos 3D, tapis de comptage) dans le même objectif. Depuis, la massification des flux de passagers a obligé les autorités organisatrices de transport à envisager un recours plus systématique à ce genre de solutions innovantes pour connaître avec plus de précision l’affluence. 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *