Pulse, la nouvelle marketplace de La Poste ambitionne de devenir « un accélérateur touristique »

i-tourisme

La Poste a donné naissance à sa première marketplace, spécialisée dans l’événementiel, et qui met en relation plusieurs partenaires touristiques. 

 

Avec 64,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel pour la filière événementielle, la France figure parmi les pays leaders dans l’organisation d’événements en tout genre d’après l’UNIMEV (Union Française des Métiers de l’Événement). 215 millions de billets ont été vendus en 2018 en France. Sport, culture, concerts, les Français aiment sortir et contribuent à faire du secteur des loisirs un domaine porteur. La Poste a ainsi saisi l’opportunité de créer « Pulse » (« impulsion » en anglais) sa propre marketplace multi-événements qui allie loisirs et services associés. Il ne s’agit pas d’une « simple offre de billetterie » indique le groupe La Poste. La plateforme permet à son utilisateur de réserver ses sorties sportives, culturelles et de loisirs en associant à l’achat du billet les services sur-mesure qui facilitent l’accès à l’événement. « Le billet n’est pas une fin en soi mais un moyen« , explique Michel Wiener, directeur du développement des grands événements du groupe La Poste. Comment ça marche ? Pulse regroupe à travers son moteur de recherche plus de 60 000 événements organisés chaque année en France.

Une marketplace proposant de l’open package

 

L’utilisateur peut filtrer sa recherche en fonction de ses centres d’intérêts, de sa position géographique et du calendrier. L’ajout de services associés tels que le transport longue et courte distance, l’hébergement, des produits dérivés, des suggestions d’activités à proximité de l’événement en fait une sorte d’OTA proposant de l’open-package. « La richesse d’un territoire est poussée par Pulse. Si je me rends dans le sud cet automne pour assister à la Coupe du monde de rugby à Toulouse par exemple, outre les billets pour cet événement sportif, la marketplace proposera d’autres points d’intérêts en région Occitanie. Vous pouvez par exemple assister à une expo à la cité de l’espace ou participer à un festival de musique basque. Un événement est l’occasion d’en découvrir beaucoup d’autres, affirme Michel Wiener. Pulse est un formidable accélérateur touristique pour toutes les destinations en France. »

 

Pour proposer ce type de services groupés, La Poste s’est donc associée à de nombreux partenaires qui ont tous pour point commun d’être français et de partager les valeurs de La Poste : la neutralité carbone en premier lieu, le respect des données personnelles… La SNCF est l’un de ses tout premiers partenaires et lui permet de proposer des voyages longues distances jusqu’en Angleterre ou dans le Benelux. Pulse s’est aussi associé avec les taxis G7 pour des trajets courte distance : « Très souvent si vous allez à un spectacle, celui-ci ne se termine pas avant minuit. Pour rentrer chez vous c’est assez compliqué en transport en commun. Si vous avez réservé votre taxi à l’avance, la contrainte du retour est levée« , développe Michel Wiener.

 

100 000 clients dès 2020

 

Si le secteur de l’événementiel croit indubitablement, Pulse semble se démarquer de ses principaux concurrents que sont les géants de la distribution (Leclerc, Carrefour, Auchan…) lancés depuis quelques années sur ce créneau. Son principal élément différenciant ? Son potentiel multi-services et sa présence territoriale et digitale élargie. « Si l’on rassemble toutes les personnes ayant eu recours à La Poste en France et dans le monde, ce sont près de 150 millions d’individus que nous pouvons mettre en relation avec les organisateurs d’événements BtoB et BtoBtoC, détaille Michel Wiener. Nous sommes les seuls à avoir ce positionnement dans ce secteur. »

Quant au business model, celui-ci repose sur deux piliers : BtoB et BtoC. La première source de revenus provient des organisateurs d’événements avec lesquels La Poste est en relation. La deuxième est issue des commissions prises sur les achats. Aidé de sa notoriété et de son réseau territorial, la Poste ambitionne d’atteindre les 100 000 clients sur Pulse dès 2020.

Michel Wiener, directeur du développement des grands événements du groupe La Poste

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (2)

  1. « Si je me rends dans le sud cet automne pour assister à la Coupe du monde de rugby à Toulouse par exemple,…. »

    Comment lui expliquer que cette année la Coupe du Monde de Rugby aura lieu … au Japon ?????

    Mais dans leur grande sagesse, les grands pontes de La Poste situent le Japon en Occitanie. Faudrait qu’ils revissent leurs codes postaux 🙂

  2. Ouuups !
    Je l’avais pas vu celle-là : « Vous pouvez par exemple assister à une expo à la cité de l’espace ou participer à un festival de musique basque.  »

    Maintenant les habitants de Toulouse sont des basques !!!

    Heureux les simples d’esprit, les portes du Paradis leur sont grandes ouvertes !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *