Start-up de la semaine : Flybot, le chatbot pour voyager facile et pas cher

i-tourisme

La « Start-up de la semaine » braque chaque vendredi ses projecteurs sur une jeune pousse innovante, proposant un concept nouveau et/ou une nouvelle approche d’une thématique tourisme ou loisirs. Aujourd’hui, focus sur Flybot, un chatbot disponible sur Messenger qui sélectionne des propositions de voyages personnalisés à destination des plus jeunes.

 

Quel est le concept initial ?

Flybot est un chatbot (ou agent conversationnel) disponible directement sur Facebook Messenger. Ce petit robot a pour vocation d’accompagner l’utilisateur dans l’organisation de son voyage.

En discutant avec lui, il pourra fournir les meilleurs vols pour une destination donnée, suggérer des destinations selon les envies, surveiller l’évolution du prix des vols ou proposer les meilleures dates d’un même mois pour partir.

Flybot compte plus de 630 000 utilisateurs uniques dont 150 000 par mois. Il est utilisé en grande partie par les jeunes voyageurs et de ce fait, est le plus gros chatbot de France.

 

Comment ça marche ?

Pour déclencher le chatbot, le voyageur doit se rendre sur la page Facebook de Flybot puis envoyer un message via la messagerie instantanée du site. Dès lors, la conversation peut démarrer.

Flybot répondra aux envies du consommateur, identifiera ses préférences. Après avoir récolté un maximum d’informations, l’assistant va les analyser, les traiter puis va rechercher la meilleure offre sur les bases de données de tous nos partenaires pour ensuite envoyer l’offre la plus pertinente en quelques secondes directement dans la conversation.

 

Quel « plus » pour le tourisme ?

Le produit Flybot doit s’adapter au principe du « mobile first ». Nous avons décidé d’aller au devant de notre cible, d’aller la chercher là où elle se trouve au quotidien : sur Facebook Messenger.

Ainsi, nul besoin pour l’utilisateur de se rendre sur un site internet, sur le store, de télécharger une app et de l’utiliser. Il suffit simplement d’envoyer un message comme il pourrait le faire à un ami ou à sa famille.

Le fait d’utiliser la messagerie instantanée nous permet de discuter directement en « one to one » avec le voyageur. Par conséquent, les messages échangés avec nos voyageurs ont beaucoup plus d’impact.

Avec plus de 630 000 utilisateurs, notre base de données constitue une source considérable d’informations, capitale pour identifier des comportements et tendances de voyages qui correspondent à cette cible (périodes pendant lesquelles ils voyagent le plus, la durée du voyage, les destinations etc..). Nous proposons donc de travailler avec des acteurs du tourisme souhaitant comprendre ces nouveaux modes de voyage, notamment les profils « jeunes » afin d’adapter au mieux leurs stratégies.

 

Quel est le cœur de cible ?

Le cœur de cible actuel de Flybot sont les voyageurs ayant entre 19 et 28 ans.

 

Quel est votre élément différenciant ?

Au delà de notre technologie qui nous appartient, la force de Flybot réside dans sa communauté.

En effet, plus de 80% de nos utilisateurs ont entre 19 et 27 ans. Or, la plus grande difficulté des acteurs du tourisme traditionnels réside dans l’identification des besoins de cette nouvelle génération qui incarne les voyageurs de demain. Nous pouvons justement apporter la connaissance de cette population et le contact que nous avons avec elle.

 

 

 

 

Quel est le business model ?

Nous possédons deux business model differents.

  • Nous sommes rémunérés à la recherche de vol : quand un utilisateur effectue une recherche sur Flybot, nous allons lui envoyer une offre (celles de nos partenaires) quand l’utilisateur clique sur cette offre, celui-ci va être re-dirigé vers le site du partenaire. C’est grâce à cette mise en relation que nous sommes rémunérés.  Nous nous plaçons en intermédiaire en créant de la mise en relation entre voyageurs et comparateurs/compagnies.
  • Nous travaillons avec des acteurs du tourisme : tours opérateurs, offices de tourisme, villes etc.. qui aspirent à comprendre les nouveaux comportements de voyage des jeunes et ainsi à passer des messages à travers le chatbot.

 

Faites-vous partie d’un incubateur ?

Actuellement non, mais nos locaux se trouvent dans un espace de co-working à Toulouse. Nous avons par ailleurs été sélectionnés par Voyage Privé afin d’être accompagnés par leurs équipes.

 

Où en est le lancement  de votre start-up ? (date lancement, amorçage, levée de fonds, besoins…)

 

La start-up a été lancée il y a plus d’un an et demi. Depuis lors, le produit compte plus de 630 000 utilisateurs et nous permet donc d’être autosuffisants et de ne pas avoir eu besoin de levée de fonds, chose rare aujourd’hui dans l’univers des start-up.

 

Une actualité à annoncer ?

Nous avons lancé officiellement il y a une semaine notre offre destinée aux acteurs du tourisme souhaitant comprendre les jeunes voyageurs. Si ces derniers souhaitent gagner en visibilité et en attractivité, nous proposons de mettre en avant leurs produits, services ou lieux à travers notre chatbot pour qu’ils puissent toucher nos voyageurs. Nous proposons également à des acteurs du tourisme de rentrer en contact avec nos utilisateurs afin de les sonder sur un sujet précis par le biais du chatbot. L’idée est de pouvoir déterminer leurs points de vue et leur potentiel attrait vis-à-vis d’une solution définie.

 

 

Et l’équipe ? 

 

Thibault Descombes, 23 ans, CEO.

Diplomé de la Toulouse Business School, spécialisé en Marketing digital.

Compétences : Stratégie, marketing, users acquisition.

Florian Garibal, 24 ans, CTO.

Diplomé de l’INP ENSEEIHT de Toulouse, spécialisé en développement

Compétences : Développement, stratégie.

Le « + » de l’info

 

Ce qui vous a donné envie d’entreprendre ?

Florian et moi-même sommes amis depuis l’enfance. Aussi, nous avons toujours eu cette attirance pour la création. Nous avons commencé par le lancement d’associations, avant de passer la vitesse supérieure.

Mes parents sont aussi entrepreneurs, j’ai donc eu la chance de pouvoir « baigner » dans cet univers depuis mon enfance.

 

Quelles qualités doit avoir un entrepreneur ?

La première qualité fondamentale est de pouvoir être agile et créatif. Qu’il perce dans un marché vierge à conquérir ou dans un milieu dans lequel se sont déjà imposés de « gros mastodontes », le jeune entrepreneur doit pourvoir se démarquer et proposer cette graine de créativité supplémentaire.

 

Quelle ambition ?

Notre ambition est d’apporter une nouvelle façon de voyager en s’adaptant aux nouvelles façons de consommer. Nous souhaitons devenir un leader et une référence dans le voyage de demain. Et pourquoi pas devenir le chatbot voyage le plus utilisé dans le monde…

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *