Attentats au Sri Lanka: le Seto prolonge les reports de voyage sans frais

Institutions

En pleine période de vacances scolaires, les tour-opérateurs français permettent de reporter les voyages prévus à destination du Sri Lanka. Les conditions sont valables jusqu’au 2 mai. Les tour-opérateurs mettent en application plusieurs points de leur « charte du Seto » qui les engage vis-à-vis de leurs clients.

 

Au moment des attentats le 21 avril, dimanche de Pâques, les tour-opérateurs se sont réunis en cellule de crise pour proposer des solutions à leurs clients sur place ou sur le départ. A savoir, aménagement des programmes et report sans frais jusqu’au 25 avril inclus. Les agences de voyages, fermées pendant le long week-end pascal, n’ont été, pour la plupart, en contact avec leurs clients que le mardi 23.

 

La contrainte des vacances scolaires

Sur place où les TO avaient 400 clients, il n’y a « quasiment pas eu de demandes de retour anticipé » selon René-Marc Chikli, président du Seto. Aucun chez Asia par exemple. « Tous nos clients sur place ont souhaité maintenir leur programme avec quelques aménagements pour éviter les lieux de rassemblement et le centre ville de Colombo » précise Guillaume Linton, président du tour-opérateur spécialiste de l’Asie.

 

En revanche, les agences et donc les TO ont reçu des demandes de report pour les départs à venir. Davantage pour d’autres destinations qu’à un autre moment de l’année. Un phénomène amplifié par la période –les vacances scolaires– et la zone concernée: l’académie de Paris qui représente toujours le gros des départs quelle que soit la destination.

 

« La consigne que nous donnons à ceux qui ont la possibilité de reporter leur départ est d’attendre un peu. Mais comme nous sommes en pleines vacances scolaires de printemps, beaucoup préfèrent se rabattre sur une autre destination en fonction des disponibilités et des budgets » commentait René-Marc Chikli dès lundi.

 

Le Seto a réuni à nouveau en cellule de crise les principaux tour-opérateurs sur la destination jeudi 25 avril. Il a ensuite communiqué sur le prolongement des conditions de report jusqu’au 2 mai. Sachant que pour les 350 clients sur place, « les TO, en étroite coopération avec leurs réceptifs, restent en contact avec (eux) et pratiquent des réaménagements de programmes si nécessaire ».

 

Pour les prochains départs:

Les clients en voyage à forfait ayant un départ jusqu’au jeudi 2 mai inclus peuvent :

– Partir comme initialement prévu sachant qu’il est possible que certaines modifications de programme interviennent
– Reporter sans frais leur voyage au Sri Lanka selon le produit initialement réservé
– Reporter sans frais sur une autre destination (selon la programmation du TO). Les tour-opérateurs se tiennent à la disposition de leurs clients et des agences de voyages pour répondre à leurs interrogations.

Pour les départs à partir du vendredi 3 mai 2019, le Seto communiquera sur l’évolution de la situation locale le mardi 30 avril 2019.

Toutes ces mesures « pourront être modifiées à tout moment en fonction de l’évolution de la situation locale et dans un souci de l’intérêt de la clientèle, des agences de voyage et des tour-opérateurs » précise le Seto.

 

La charte du Seto en application

Partir en voyage avec un tour-opérateur donne la possibilité de reporter aisément*. Un report que ne peut pas faire le client passé en direct avec un réceptif.  L’accompagnement avant, pendant et après le voyage est un des engagements des tour-opérateurs. De même que le report sur une autre destination, proposition d’autant plus pertinente pendant les vacances scolaires. C’est un autre aspect de la valeur ajoutée revendiquée par les TO, la charte du Seto comptant dix points d’engagement. Concernant le Sri Lanka, les tour-opérateurs se félicitent de l’excellente coopération des compagnies aériennes pour les reports.

 

*Le Seto avait également proposé le report sans frais lors de la crise des Gilets jaunes à la Réunion. La décision avait été renouvelée deux fois.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *