8 clubs de Jet tours rejoignent la production Ôvoyages

Production

Thalasso n°1/ Ôvoyages a récupéré des clubs Jet tours et Jumbo aux Canaries, aux Baléares, en Crète, en Sicile, à l’île Maurice. Le tour-opérateur multiplie les engagements terrestres sur des hôtels-clubs connus du marché français. Ôvoyages fait le pari de booster son offre club pour optimiser aussi ses affrètements aériens.

 

Comme tous les opérateurs de clubs, Ôvoyages a profité de la faillite de Thomas Cook pour élargir son portefeuille. Le tour-opérateur fort d’une trentaine de clubs l’été dernier a fait son marché parmi les anciens Club Jet tours ou Club Jumbo. Il en a « récupéré » huit et s’est encore renforcé sur les Canaries.

 

Ainsi, à Fuerteventura, c’est le Princess 4* (ex- club jet tours Jandia et ex-Lookéa Princess) qui devient ôclub premium. Idem à Grande Canarie pour le Tabaiba Princess 4* et à Tenerife pour le Barcelo Santiago 4*. Aux Baléares, à Minorque le Club Jumbo devient Ôclub Expérience Occidental Menorca 4*.

 

En Grèce, Ôvoyages ouvrira 2 nouveaux Ôclub Expérience en Crète pour la saison été dont un ex-Club Jumbo,  le Stella village 4*. En Sicile, l’ex-club Jet tours Conte di Cabrera 4* devient ôclub Experience, comme le Villas Caroline 3* sup à l’île Maurice.

 

Une stratégie de stock

Avec ces huit nouveautés, l’enjeu est de taille pour le TO. « Ces reprises de clubs sont un véritable challenge, signale Raouf Benslimane, président d’Ôvoyages/ Thalasso n°1. Il faut bien avoir conscience qu’il ne suffit pas de se présenter pour se positionner sur quelques chambres mais de remplacer un opérateur qui avait une puissance d’engagement au niveau mondial

 

Le TO qui a développé depuis deux ans son offre de dynamic packaging, en particulier sur le long-courrier, reste un gros affréteur sur le bassin méditerranéen. Ses nouveaux engagements terrestres s’accompagnent d’un stock aérien renouvelé et optimisé notamment sur les Canaries. La destination, numéro deux des ventes cet hiver en package moyen-courrier sur le marché français, accuse 7% de retard par rapport à l’an dernier (Seto). Un potentiel à saisir pour Ôvoyages…

 

« Nous apportons au marché français les stocks importants à même de satisfaire la demande, explique le patron du TO. En cela, les hôteliers ne se sont pas trompés en nous accordant leur confiance et quelque part une partie de leurs futures finances. Nous allons apporter le maximum de disponibilité et de qualité aux agences afin qu’elles nous apportent tout le soutien attendu.»

 

Des ambitions fortes au Maroc

Ôvoyages a saisi aussi une opportunité d’expansion à Marrakech. Le Maroc est en effet la première destination packagée de l’hiver pour les Français (Seto). Le TO avait déjà le Ôclub Expérience Riadhs Park 4*à Marrakech. Il complète son offre club avec le Ôclub Premium Kenzi Rose Garden 5* , totalement rénové, dans le quartier de l’Hivernage. Il propose aussi le Kenzi Agdal Medina (ex-club Jet tours rénové en 2018) pour du séjour en tout inclus.  Le TO lance des combinés sur ses deux Ôclubs avec des circuits dans le Sud « à découvrir sur notre site b2b ».

 

150 agv à Fuerteventura

Le TO va présenter sa nouvelle production aux agents de voyages dès jeudi pendant son prochain Formatour. Du 19 au 22 décembre Ôvoyages emmène 150 agents de voyages aux Canaries, à Fuerteventura. Les vendeurs pourront découvrir le nouvel Oclub Premium Fuerteventura Princess (ex-club jet tours).

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *