Australie: excursions originales et hébergements insolites, Asia étoffe sa panoplie de spécialiste

Production
Yannick Barde, codirecteur de production, Florence Ichkan, chef de produit Australie, et Guillaume Linton, président d'Asia.

En nouveauté aussi: des visites à Sydney ou Melbourne avec un expatrié français en 2019-2020. Asia veut répondre à la tendance de voyages personnalisés et « comme des locaux ». Avec un millier de pax sur l’Australie en 2018, le tour-opérateur Asia revendique la place de leader du Pacifique en B2B.

 

Voyage d’une vie, l’Australie séduit en ce début d’année 2019. « Sur les mois de janvier et février, les voyages à la carte en Australie sont déjà en hausse de 14% chez nous », annonce Guillaume Linton, président d’Asia. Pour personnaliser à la carte les voyages en « autotour » entre amis, en famille, en voyage de noces, le tour-opérateur propose une palette d’excursions élargie dans sa nouvelle brochure 2019-2020.

 

Florence Ichkan, chef de produit depuis 17 ans, en a trouvé de nouvelles ainsi que des hébergements originaux. « Glamping, lodges, fermes pour une expérience cow-boy sont prisés aussi des Australiens. C’est le moyen de passer ses vacances en immersif, à la locale » souligne Guillaume Linton.

A côté des cours de surf à Bondi Beach (where else?) ou de la randonnée dans les Blue Mountains, Asia propose des visites de villes (Sydney, Melbourne, Perth, Freemantle) avec un expatrié. Pour 2h ou une demi-journée, ce Français (sélectionné par le TO) va présenter sa ville, ses bons plans, ses bonnes adresses. « Une formule très appréciée des clients autonomes » glisse le président d’Asia.

L’excursion d’une journée à Rottnest Island peut être l’occasion de photographier des quokkas, ce petit marsupial surnommé « l’animal le plus heureux du monde ».

Un TO expert

Depuis plus de 20 ans, Asia programme l’Australie. Le TO se fait fort d’avoir une équipe d’experts au service réservation et d’Aussie Specialists en agences. « Etre expert des voyages en Australie c’est déjà maîtriser l’aérien », explique Guillaume Linton. Car un voyage en Australie implique « au moins 3 vols intérieurs ».

Des « cabanes » perchées dans les arbres au-dessus de la canopée dans le Queensland.

 

Le tour-opérateur met en avant aussi sa capacité à avoir des guides et des équipes francophones sur place, des hébergements bien situés et des repas de qualité. Le président d’Asia souligne ses points forts :

 

« Nous spécifions quel hôtel est choisi à chaque étape. Quand le client a envie de sortir, il ne peut pas aller se promener de la même façon selon là où est situé son hôtel. Pour la restauration, surtout avec des clients français, un sandwich en route ou un repas dans un restaurant, ce n’est pas pareil! »

 

L’excursion dans les Blue Mountains peut s’insérer dans la journée de temps libre prévue à Sydney dans le circuit Australie en 16J/ 13N.

 

Les circuits en groupes proposés par Asia peuvent également être personnalisés grâce à des excursions optionnelles (dans les Blue Mountains, au Milford Sound…). Et ce pour un groupe de 16 personnes sur le combiné Australie/ Nouvelle-Zélande « Duo aux antipodes » ou de 24 personnes pour « l’Odyssée australienne » (Sydney-Centre rouge-grande Barrière de corail).

 

Une destination à capter davantage en B2B

L’Australie a reçu 142.600 Français en 2018, en progression de 10,1%, dont 23.000 Working Holiday Visas. La France se classe 3e marché européen derrière le Royaume-Uni (733.000, +0,1%) et l’Allemagne (207.000, -0,5%). Au 15e rang en nombre de visiteurs (après la Chine, la Nouvelle-Zélande, les USA…), la France grimpe à la 8e place des marchés touristiques de l’Australie en termes de taux de dispersion. Car les Français rayonnent dans le pays.

 

Bien référencé dans les réseaux de distribution Selectour, Leclerc Voyages, Thomas Cook…, Asia revendique le titre de leader sur l’Australie en B2B. Une position affirmée notamment à travers des opérations comme le circuit Australie (9N à moins de 3.000€) proposé chez Leclerc Voyages qui fait partir 360 personnes cet été.

 

Longitude 131 est le seul hébergement autorisé aussi près d’Uluru, en lisière d’une terre sacrée des Aborigènes.

 

Au global sur 2018, Asia a fait partir « un millier de voyageurs » en Australie. Le panier moyen (pour 2,5 pax) s’est élevé l’an dernier à 8.000€. « La rétribution agence sur un voyage en Australie est entre 1.000 et 1.500€ de commission«  rappelle Guillaume Linton. Un voyage type en Australie chez Asia compte 15 à 16 nuits et 4 grands sites au programme.

  

Asia propose l’Australie depuis 25 ans, mais aussi la Nouvelle-Zélande, la Nouvelle-Calédonie, les îles Cook, Vanuatu, Fidji… Sa nouvelle brochure « Australie- Pacifique » (114 pages) est valable d’avril 2019 à mars 2020.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *