Canaries : Ôvoyages vise 100.000 pax sur Lanzarote d’ici 5 ans

Production
A jameos del Agua, sur Lanzarote (Canaries), Samia Benslimane, directrice générale d'Ovoyages, reçoit les remerciements du Tourism Board pour la contribution du TO au tourisme de l'île.

Ôvoyages a débarqué sur l’île de Lanzarote avec 188 agents de voyages mardi 19 décembre. Le tour-opérateur leur fait découvrir sa production et l’expérience de ses Ôclubs. Le TO annonce 170.000 pax sur les Canaries (Fuerteventura, Gran Canaria, Lanzarote, La Palma, Tenerife)  en 2017.

 

Le 14e « Formatour Canaries » a décollé mardi 19 décembre 2017. Pour réunir 188 agents de voyages de toute la France le vol Enter Air affrété par Ôvoyages a fait un double toucher. Parti de Lyon à 5h du matin, il s’est posé ensuite à Paris, puis à Nantes avant d’atterrir 3 heures plus tard à Lanzarote.

A Lanzarote depuis l’année 2012 seulement

Sur cette île des Canaries, Ôvoyages a fait partir « 65.000 clients en 2017 » a annoncé mardi soir Samia Benslimane, directrice générale. Le TO propose Lanzarote depuis 2012, trois ans après avoir ouvert la destination avec Fuerteventura (hiver 2008-2009). Et pour les 10 ans, en 2022, Ôvoyages veut atteindre les « 100.000 pax à Lanzarote, grâce à ses partenaires de la distribution ».

 

Parce que « les Canaries avec Ôvoyages, c’est magique! » a lancé Samia Benslimane sous les applaudissements. La présence des officiels du tourisme de Lanzarote, dont Hector Fernandez, directeur de l’OT, lors du déjeuner à Jameos del Agua avait donné le ton. Avec force hommages et remerciements, on a compris qu’Ôvoyages détient une position privilégiée sur l’île.

Un nouvel Ôclub aux Canaries

Le tourisme à Lanzarote a débuté avec les Britanniques dans les années 1960-70 et pris son essor dans les années 1980-90, renforcé par l’arrivée des Allemands, mais les Français ne sont présents que depuis 5 ans. « Nous avons lancé le premier vol direct entre la France et Lanzarote au printemps 2012 » se souvient Samia Benslimane. Aujourd’hui, on parle français dans les hôtels de l’île. « Et il y a une liste d’attente pour apprendre la langue française » indique notre guide.

 

Depuis 2012, Ôvoyages est présent sur trois autres îles : Gran Canaria, La Palma et Tenerife. Au global sur les 5 îles des Canaries qu’il programme, Ôvoyages annonce 170.000 pax en 2017. Et entend « progresser de 10% en 2018 ». Avec l’ouverture d’un Ôclub Experience* à Tenerife, l’Alua Parque San Antonio, à partir d’avril prochain, le TO aura au moins un hôtel-club sur chaque île.

De nouveaux outils de vente

Des produits pour lesquels Ôvoyages compte sur ses partenaires de la distribution. Tous les réseaux ou presque sont représentés sur ce Formatour, la grande distribution comme des indépendants en passant par Selectour et les pure players (agences de voyages en ligne).

 

Ôvoyages se revendique « tour-opérateur 100% B2B ». C’est pourquoi les outils créés cette année–nouveau package dynamique et système informatique revu – vont « aider les vendeurs à proposer facilement à leurs clients des offres adaptées à leurs demandes (durée, catégorie de chambre, date et lieu de départ) » explique Samia Benslimane.

 

* Le TO a revu sa segmentation d’hôtels-clubs en Ôclubs Experience pour expérimenter la destination (cours de langue et de cuisine, balade alentour, marché artisanal…) et Ôclubs Premium, nouvelle dénomination des Ôclubs chic.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *