Jet tours prévoit cet hiver une hausse de ses clientèles club et circuit

Production
Nicolas Delord, président de Thomas Cook, et son équipe sur la plage du Club Jet tours Ostria en Crète.

« Après un hiver en très grosse croissance » comme le précise Nicolas Delord, président de Thomas Cook, lors d’une conférence de presse organisée mardi soir dans son fleuron crétois, le club Jet tours Ostria, « Jet tours a enregistré une hausse de 10% de sa clientèle club cet été. Quant aux circuits (40% de l’activité), ils progressent de 5%.

 

La Grèce – et surtout la Crète – a été plébiscitée cet été (du 1er avril au 31 octobre) pour les destinations « clubs ». Elle est suivie des Baléares, de la Tunisie, des Canaries et de la Sicile. Dans le top 5 des destinations « circuits » cet été, on retrouve dans l’ordre : les Etats-Unis, l’Italie, le Canada, l’Espagne et la Russie. Pour cet hiver (40% des réservations sont faites à date), les séjours ne progressent toujours pas, mais le nombre de clients « clubs » augmente de 13% et « circuits » de 15%. Toujours cet hiver, c’est la Rep Dom qui est en tête des plus grosses ventes, suivie de la Laponie, du Sénégal, du Mexique et de Maurice. Si Maurice dégringole à la 5e place c’est à cause de Beachcomber qui a décidé de ne plus être revendu par d’autres TO que son TO maison. Quant aux circuits, l’Inde arrive en tête suivie de Cuba, de l’Afrique du Sud du Costa Rica et du Vietnam.

 

Sur l’ensemble de l’année, Jet tours exploitera 60 clubs. Parmi eux, 27 seront exploités cet hiver, dont 2 Jumbo et quelques nouveautés comme le Sealife à Maurice où Jet tours qui cherchait un 4 étoiles a pris 80 chambres à partir du 1er novembre. Par ailleurs, le TO a ouvert un nouveau club Jet tours au Maldives, « idéal pour la plongée », à Phuket avec un hôtel « plus qualitatif », à Dubaï qui donne sur la « plus belle plage », à Zanzibar et à Carthagène en Colombie, « notre coup de cœur », comme le précise Stéphan Roiena, directeur des Clubs chez Thomas Cook.

 

Jet tours a également lancé pour l’hiver les Clubs Jet tours Confidentiel qui, comme le souligne encore Stéphan Roiena, sont « des clubs à l’image des clients ». Des adresses « raffinées et élégantes », des petites unités où l’on peut dorloter le client. Il y en aura sept cet hiver : Helengeli aux Maldives, Dubaï, Khao Lak en Thaïlande, Carthagène en Colombie, Bali en Indonésie, Zanzibar en Tanzanie, et un Club Jet tours confidentiel Cruise au départ de Louxor. Ces clubs sélectionnés parmi « des structures hôtelières haut de gamme et à taille humaine » disposeront d’une équipe de concierges attentionnés appelés des Jet coach. « Il n’y aura pas de différence de prix avec les clubs Jet tours traditionnels » assure de son côté Nicolas Delord.

 

Côté circuits, Jet tours veut « le choix et la personnalisation de ses services » comme donner la possibilité aux clients de partir de chez soi, de voyager en famille ou entre amis, de choisir sa  compagnie aérienne, d’arriver et de partir quand on veut, etc. Cet hiver, Jet tours annonce son redéploiement sur l’Égypte avec 3 500 sièges sur le Nil et 2 bateaux, et mise également sur l’Asie. Parmi les autres nouveautés, le Nicaragua, la Malaisie, ainsi que trois croisières fluviales sur le Douro au Portugal, sur le Mékong et en Russie.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *