VIDEO- A Top Resa, les Bravo Clubs reçoivent un super accueil

Production
Le stand de Bravo Club (Alpitour France) sur le salon IFTM Top Resa.

Patrice Caradec, président d’Alpitour France, nous a exprimé sa joie d’être présent à l’IFTM Top Resa cette année. Avec ses Bravo Clubs qui vont recevoir leurs premiers clients français cet hiver, le TO a fait le buzz sur le salon. 

Première participation à l’IFTM enthousiaste

Avec ses tout premiers départs en décembre*, Bravo Club ne pouvait pas envisager l’IFTM Top Resa autrement qu’en y exposant. C’est donc sur un stand au sein du Village des TO qu’Alpitour France a déployé ses huit commerciaux et les exemplaires de sa brochure hiver. Pour Patrice Caradec, son président, l’exercice maintes fois pratiqué dans sa vie précédente de patron de Transat France-Look Voyages a été renouvelé.

 

 « On a un visitorat incroyable » nous confie-t-il (voir vidéo ci-dessous). « On reçoit beaucoup d’encouragements. (…) On nous dit qu’on fait le buzz. Je crois que les gens ont cette curiosité de voir ce que propose Bravo Club. On a vu beaucoup de monde, de tous les réseaux de distribution. »

 

 

Il faut dire que l’emplacement de Bravo Club était bien choisi, dans l’une des allées menant aux stands des réseaux… Et de fait, la fréquentation sur le stand du TO a été forte -ce que nous avons pu observer. Sans négliger le dynamisme de l’équipe présente sur le salon. Au programme de ces 4 jours à la porte de Versailles, des formations Bravo Club aussi pour vendeurs et responsables d’agences Carrefour Voyages.

« De vrais clubs de vacances »

Référencée par « près de 2.000 agences », à l’exception –pour l’instant?– du réseau Selectour, la filiale française du géant italien Alpitour présente 7 hôtels-clubs pour la saison hiver 2017-18. Patrice Caradec est confiant dans son produit.

 

Les hôtels-clubs du groupe sont situés le long de « plages superbes, les Italiens étant hyper exigeants sur la finesse du sable et la transparence de l’eau, explique-t-il, la plage c’est l’atout majeur d’un Bravo Club ».

 

Chez Alpitour, « les concepts sont exigeants et les Bravo Club tiennent leurs promesses » indique le président France. « 80% des clubs sont pris à 100% par le TO, L’animation francophone est assurée par des animateurs italiens dont nous avons fait le casting pour le marché français. »

 

Patrice Caradec a eu droit de regard sur « le programme d’animation, avec notamment des spectacles de haut niveau. Nous l’avons adapté aux Français en en conservant moins sur une semaine. Pour le reste, on est plutôt sur le même rythme que les Italiens lorsque c’est l’heure de l’apéro ou de rentrer de boîte » plaisante le patron du TO clubs.

 

Seul petit retard à l’allumage, la migration informatique. La technologie a pris « plus de temps » avec une livraison attendue de la « connexion à Orchestra ce lundi 2 octobre ».  Un imprévu relativement « normal » estime le patron d’Alpitour France qui rappelle lancer un nouveau TO sur le marché français « from scratch ».

 

*Le premier hôtel-club Bravo Club ouvrira au Mexique « tout début décembre ». Pour les 6 autres (Rép. Dom., Cuba, Zanzibar, Cap-Vert, Maroc et Nosy Be) s’la période d’ouverture s’étalera entre le 18 et le 21 décembre.

-
Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *