Ryanair change sa politique bagages

ryanair bagages
Pour les passagers non prioritaires de Ryanair, le second bagage cabine sera transporté en soute gratuitement

Ryanair a annoncé une baisse des tarifs de bagages enregistrés, accompagnée d’une augmentation de la taille autorisée en soute. Les clients non-prioritaires ne pourront plus embarquer avec 2 bagages cabine. L’idée est d’encourager davantage de clients à enregistrer leurs bagages et ainsi réduire le nombre de clients voyageant avec deux bagages à main lors de l’embarquement.

Ryanair fait évoluer sa politique bagage. Visiblement, la piqure de rappel réglementaire de cet été n’a pas suffi. La low-cost estime que trop de clients utilisent le service de transport de bagages à main gratuit de Ryanair, et en raison de taux de remplissage très élevés (97% en août), il n’y a pas assez de place en cabine pour le volume que représentent les bagages à main, ce qui provoque des retards à l’embarquement et lors du départ des vols.

 

En matière de bagages cabine, les règles sont souvent drastiques. Pour encourager davantage de clients à enregistrer leurs bagages à main et ainsi réduire le volume de bagages en cabine, Ryanair introduira des changements dans sa politique de bagages sur tous les vols à compter du 1er novembre prochain: Le poids autorisé d’un bagage enregistré passera de 15 à 20kgs pour tous les bagages enregistrés, le tarif d’enregistrement standards passera de 35 € à 25 € pour les bagages de 20 kg et seuls les clients ayant réservé l’embarquement prioritaire (y compris les clients Plus, Flexi Plus et Family Plus) seront autorisés à emporter deux bagages à main en cabine. Les autres devront se contenter d’un seul bagage à main, en l’occurrence le plus petit en cabine. Leur deuxième bagage, le plus gros, sera placé gratuitement dans la soute de l’avion en porte d’embarquement.

 

La compagnie estime que ce changement de politique lui coutera environ 50 millions d’euros par an, mais que le jeu en vaut la chandelle puisqu’il contribuera à rendre les embarquements plus fluides et donc à réduire les retards.

 

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *