Transavia ferme sa base de Munich

Transport
Transavia Lyon

Transavia va fermer en octobre sa base de Munich compte tenu de l' »incertitude » qui pèse sur ses opérations et la stratégie de concentration de l’activité low cost du groupe Air France-KLM sur les marchés français et néerlandais, selon un communiqué de KLM.

Cette base de Transavia ouverte il y à peine un an, en mars 2016, avait été la première lancée en Europe par le groupe franco-néerlandais, en dehors d’Orly et d’Amsterdam-Shiphol. Elle dépendait directement de Transavia Pays-Bas qui avait conclu un accord avec les syndicats de pilotes et de personnels de cabine pour la rendre possible. « Dans le cadre du plan Trust Together, la priorité de Transavia sera de se développer sur ses marchés nationaux: la France et les Pays-Bas. La fermeture de la base de Munich fait partie de cette stratégie », déclare Jean-Marc Janaillac, le PDG du groupe, cité dans le communiqué. La fermeture de la base est liée à la décision de Transavia Pays-Bas « de se concentrer sur la croissance de ses marchés nationaux », précise le communiqué. Par conséquent, et en raison de « l’incertitude à long terme des prévisions des opérations à Munich, Transavia va arrêter les vols à Munich, fin octobre 2017 ». La base de Munich avait été lancée sous la houlette du précédent PDG du groupe Alexandre de Juniac, pour « capter de nouvelles opportunités de croissance sur le marché low cost européen ». Dix-huit destinations devaient être desservies avec quatre Boeing 737-800.

 

Publié par la rédaction avec l'AFP
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *