Suivez-nous grâce à nos newsletters S'inscrire

Croisières

Festival contrainte d'annuler ses premières croisières

Les itinéraires du Vision et du Stars (23 et 25 janvier) ont été déprogrammés.
Pour les croisières du mois de février, la compagnie n'a encore rien annoncé.
Les croisières du Caribe et de l'Azur (24 et 27 janvier) ont été épargnées.
Vendredi soir, les négociations engagées entre Festival Croisières, Alstom et le Crédit Agricole depuis le début de la semaine, n'avaient pas avancé d'un iota.
La saisie du troisième navire Premium (l'European Vision), jusque-là en sursis, mercredi soir à la Barbade avait même aggravé la situation. Et pour la compagnie, la sanction était alors inévitable : les premières croisières étaient annulées. Ainsi, les clients ont dû tirer un trait sur les itinéraires du Vision et du Stars des 23 et 25 janvier. Celui du Mistral le 28 janvier était déjà annulé depuis plus d'un mois pour "raisons techniques". "Nous avons prévenu les agences de voyages par fax ou téléphone jeudi en début d'après-midi et avons pour règle de leur communiquer immédiatement toutes les informations dont nous disposons", explique Muriel Austerlitz, directrice marketing. Après le rapatriement des 36 clients français, débarqués au beau milieu de leur croisière sur le Stars mercredi, ce fut donc au tour des passagers présents sur le Vision de regagner Paris avant la fin de leur périple. "Une partie de notre clientèle est arrivée dans la capitale vendredi en fin de matinée. Les passagers restants sont actuellement (vendredi soir) en cours de rapatriement", confie Muriel Austerlitz. Et alors que le rapatriement des passagers du Stars aurait été financé par le Crédit Agricole, il semblerait que cette fois les frais aient été avancés par Alstom. Pour les croisières du mois de février, rien n'a encore été annoncé par la compagnie à qui le déroulement de l'affaire est reporté au compte-gouttes par le siège social génois. Enfin, seule bouée de sauvetage actuelle pour Festival, les croisières des deux bateaux de la gamme "Discovery", le Caribe et l'Azur, des 24 et 27 janvier sont épargnées. La direction ignorait vendredi soir si des clients avaient décidé d'annuler leur présence sur ces deux itinéraires et était, par conséquent, encore incapable de juger l'impact d'une si mauvaise publicité.

Auteur

  • La Rédaction
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format