Suivez-nous grâce à nos newsletters S'inscrire

Croisières

Festival : les agences dans l'expectative

Les négociations entre la compagnie, Alstom et le Crédit Agricole s'éternisent.
Tous les passagers de l'European Stars ont été rapatriés dans la journée.
Les agences attendent encore quelques jours avant de réorienter leurs clients.
Longtemps en deçà des espérances, le secteur des compagnies de croisières semblait en 2003 connaître un nouveau souffle et, pourquoi pas, être promis à un bel avenir.
Aujourd'hui, ces affirmations ne seraient-elles plus que de douces illusions ? Festival Croisières, le numéro 2 sur le marché français, est touché. Comme nous l'annoncions dans nos colonnes hier, l'European Stars, en pleine croisière, et le Mistral sont immobilisés à Barcelone et à Marseille jusqu'à nouvel ordre. Mercredi midi, les 36 passagers français (sur un total de 750), dont la poursuite de la croisière était incertaine jusque-là, étaient finalement tous rapatriés. La procédure, lancée par Alstom l'avant-veille, résulterait d'un différend financier qui l'oppose à la compagnie. Et alors que la direction de Festival affirmait qu'"une solution [serait] trouvée dans les 48 heures", les négociations traînent en longueur et l'avenir du groupe semble incertain. Par contre, ce qui est sûr, c'est que cette affaire n'a pas laissé sans réaction les agences de voyages spécialisées dans le secteur, contraintes de faire face précipitamment à cette "mise en veille". "Nous avons très peu d'informations et demandons à nos clients d'être patients", confie Frédéric Ledieu, directeur marketing de ABCroisiere.com. Même discours chez Taitbout Voyages, dont le directeur, Christian Langsdorff, a décidé "d'attendre un jour ou deux" avant de réorienter ses clients vers une autre compagnie. Mais la patience de certains semble avoir des limites… "Les dirigeants savaient qu'ils marchaient sur des œufs ; les clients n'ont plus confiance et je ne peux aller que dans leur sens", s'indigne Monique Caille, directrice de Mille et une Croisières, ajoutant qu'"il y a un manque de sérieux général venant tout autant des compagnies de croisières, qui n'invitent pas suffisamment les agents à découvrir leurs produits, que des agences elles-mêmes, dont les directions s'entêtent à ne pas accorder au secteur l'intérêt qu'il mérite".
Royal Olympia Cruises pourrait annuler toute sa saison d'hiver
Le cas de Festival n'est pas isolé et ça se corse sévèrement pour ROC. Officiellement, la compagnie de croisière grecque est contrainte d'annuler tous ses itinéraires jusqu'au 19 février (soit 13 croisières en tout) depuis fin décembre, date à laquelle a commencé le conflit financier qui oppose Olympic World Cruises et Royal World Cruises, respectivement propriétaires des paquebots Olympia Voyager et Olympia Explorer, à la banque allemande (GBB). Les deux sociétés s'étaient alors placées sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites le temps de pouvoir renégocier le paiement de leur dette (200 millions de dollars) avec la banque. Un mois plus tard, non seulement la situation n'a pas évolué mais elle s'est aggravée. Car même si le bureau de ROC en France avance que "les négociations devraient aboutir d'ici fin janvier", les trois bateaux de la flotte (Olympia Voyager, Olympia Explorer et Triton) sont toujours bloqués à Fort Lauderdale, Los Angeles et Durban. Et plusieurs agences de voyages spécialisées croisières se retrouvent désemparées face au manque de clarté et de communication de la direction. "Nous avons reçu à l'agence une lettre recommandée sans nom ni signature qui nous annonçait l'annulation des croisières jusqu'au 26 février", s'emporte Monique Caille, directrice de l'agence Mille et une croisières. Christian Langsdorff, directeur de Taitbout Voyages, de renchérir : "Nous avons tous compris à l'agence que la compagnie s'orientait vers l'annulation de toute la saison d'hiver."

Auteur

  • La Rédaction
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format