Suivez-nous grâce à nos newsletters S'inscrire

Destinations

Héliades : "L'image de la Grèce diffusée dans les médias ne correspond pas à la réalité"

Image
Jean Brajon, DG d'Héliades, nous a fait parvenir une tribune où il affirme que "les séjours des touristes en Grèce se déroulent parfaitement normalement".
"Le dramatique dénouement de la manifestation du mercredi 5 mai à Athènes a été montré par la plupart des médias comme une montée de la violence des manifestants grecs alors qu’il s’agissait d’une bande de casseurs qui profitent de ce type de manifestation pour en découdre avec les forces de l’ordre. Regardons les chiffres : la manifestation du 5 mai a vu défiler 30 000 personnes à Athènes, ce qui de l’avis même des syndicats grecs représente la plus importante manifestation depuis 20 ans. Si nous rapportons ce chiffre aux 3,7 millions d’habitants de l’agglomération athénienne, on constate alors que l’immense majorité des Athéniens ne s’est pas déplacée pour défiler dans cette manifestation. Comment peut-on affirmer alors "que la Grèce est dans la rue", comme l’affirment les médias, quand seuls 0,8% des habitants de la capitale grecque défilent ?

Les îles éloignées des petits remous de la capitale

Quant au reste de la Grèce, il ne se passe strictement rien. Les merveilleuses îles grecques (Crète, Rhodes, Corfou, les Cyclades pour ne citer que celles-ci) et la province continentale sont bien loin des petits remous de la capitale.
Certes le pays va mal, certes il y a quelques mouvements sociaux ici ou là, mais quel pays ne connaît ni grève ni manifestation ? Pas la France en tout cas. Bien sûr, il y a du mécontentement chez les Grecs, quel peuple serait heureux avec un le plan d’austérité qui lui est imposé ? Mais les Grecs sont, je crois, dans leur grande majorité, résignés sur leur sort, persuadés qu’ils vont devoir payer pour les erreurs de leurs gouvernements de ces 30 dernières années.

Visiter la Grèce, c'est aider les Grecs


Chacun doit savoir que l’image de la Grèce diffusée dans les médias ne correspond absolument pas à la réalité. La Grèce n’a pas changé et les séjours des touristes se déroulent parfaitement normalement, comme par le passé. Les structures hôtelières, aéroportuaires, les sociétés de transport terrestre et maritime fonctionnent normalement. Les visiteurs profitent d’un excellent accueil, peut être meilleur encore qu’auparavant car les Grecs sont reconnaissants aux étrangers de leur rendre visite en ces temps difficiles. Rappelons que la première industrie grecque est aujourd’hui le tourisme. Si les touristes boudent la Grèce, des hôtels et des entreprises du tourisme seront en difficulté, des milliers d’emplois seront menacés et le pays s’enfoncera plus encore dans la crise économique. Visiter la Grèce aujourd’hui, c’est aider la Grèce et les Grecs. Merci pour eux"

Auteur

  • La Rédaction
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format