Suivez-nous grâce à nos newsletters S'inscrire

Destinations

Tunisie, Chili, Cuba, Espagne : le point sur les réouvertures de frontières ou nouvelles conditions d'entrée

Depuis le 16 novembre en Tunisie, les voyageurs en provenance de l'étranger sont soumis à de nouvelles mesures sanitaires.

Crédit photo ©Adobe Stock

Si la France reste pour le moment confinée, d'autres destinations, elles, reçoivent ou prévoient de recevoir de nouveau les voyageurs. Mais parfois sous certaines conditions sanitaires strictes. Le point sur les dernières annonces.

Chili

Le Chili a annoncé vendredi dernier la réouverture de ses frontières aériennes aux ressortissants étrangers, fermées depuis mars en raison de la pandémie de coronavirus, à travers un seul point d'entrée : l'aéroport international de Santiago. Les voies terrestres et maritimes restent quant à elles fermées. « La réouverture sera graduelle et sécurisée », a fait savoir la ministre des Transports, Gloria Hutt, vendredi lors du lancement du protocole de réouverture de l'aéroport. Les frontières chiliennes étaient fermées au monde extérieur depuis l'instauration de l'état d'urgence le 18 mars. 

Cuba

Depuis dimanche, la réouverture de l’aéroport international Jose Marti de La Havane au tourisme international marque également une phase de la reprise des activités touristiques à Cuba. « Dès la reprise des vols transatlantiques - et la possibilité de voyager en long courrier - les visiteurs français pourront donc de nouveau se rendre sans contraintes dans la majorité des pôles touristiques de la destination », indique l'Office du tourisme auprès de l’Ambassade de Cuba en France.  

À leur arrivée sur le territoire cubain, les visiteurs seront néanmoins soumis à un test PCR et devront présenter une déclaration de santé obligatoire (dont le formulaire sera fourni à bord de l’avion par la compagnie aérienne) ainsi qu'une attestation d’assurance concernant les frais médicaux (qui devra aussi couvrir les frais liés à la Covid-19). Les touristes pourront se rendre dans tout type d’hébergement, marchand ou non, sans être placés en quarantaine. Cependant ils devront y demeurer jusqu’au résultat du test effectué à l’aéroport (délai estimé à 24 heures environ). Bien qu’il ne s’agisse pas d’une condition pour entrer à Cuba, il est recommandé aux voyageurs de se soumettre à un test PCR dans leur pays d’origine.  

Tunisie

Ça se durcit en Tunisie ! Depuis le 16 novembre, les voyageurs en provenance de l'étranger sont en effet soumis à de nouvelles mesures, unifiées pour tous, afin de lutter contre le Covid-19. Ainsi, un test RT-PCR négatif n'excédant pas les 72 heures avant l'embarquement et un confinement au choix (soit à domicile soit dans un hôtel spécialement dédié) sont désormais obligatoires pour tous les passagers individuels. 

Pour ceux qui le souhaitent, un deuxième test PCR peut être effectué, à leurs frais, au terme du 6e jour et peuvent quitter le confinement si le test est négatif. Les visiteurs de la Tunisie pour une période inférieure ou égale à 5 jours seront quant à eux exemptés du confinement.

À noter, enfin, que les voyageurs arrivant sur des vols charters seront exemptés du test PCR et soumis au Protocole Sanitaire du Tourisme Tunisien dans le cadre de groupes encadrés (cohorting).

Espagne

Serrage de vis également en Espagne, qui obligera, à partir du 23 novembre, les voyageurs internationaux provenant de « pays à risque » à présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures, a annoncé mercredi le ministère de la Santé. Cette mesure s'appliquera « dans les points d'entrée » dans le pays,  c'est-à-dire les aéroports et les ports, les frontières terrestres n'étant actuellement pas soumises à des contrôles comme lors de la première vague de la pandémie.

« Les agences de voyage, opérateurs touristiques et compagnies de transport aériennes ou maritimes doivent informer les voyageurs de cette nouvelle obligation », poursuit le communiqué. Jusqu'ici, les voyageurs internationaux devaient simplement remplir un questionnaire de santé avant d'arriver en Espagne et se soumettre à un contrôle de température. 

Auteur

  • Brice Lahaye avec AFP
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format